Les picarones

Les picarones

Les picarones: bons à s’en lécher les doigts !

Les picarones sont un grand classique de la cuisine péruvienne pour deux raisons, premièrement parce qu’il s’agit d’une cuisine populaire et rustique et deuxièmement parce qu’ils sont divinement bons ! Une fois les premières bouchées commencées, impossible de penser à autre chose, qu’à la deuxième commande que l’on fera…

Il s’agit en réalité de beignets, réalisés à partir d’une pâte de courge (généralement du potiron) et de patate douce. Ils sont jetés dans l’huile quelques secondes, en veillant à faire un trou au milieu, ce qui leur conférera une forme en anneaux. Les picarones terminés, il ne reste plus qu’à les tremper dans un savoureux sirop de chancaca, une sorte de miel très sucré.

Origine du picarones dans la gastronomie péruvienne

Ce dessert vraiment abordable est une fusion entre la cuisine du Pérou de l’époque Incas et la cuisine espagnole coloniale. En effet, durant la colonisation, les espagnols ne trouvaient pas toujours tous les ingrédients de leur cuisine ou alors ces derniers étaient très chers. Ils s’inspirèrent alors de la cuisine Inca, on utilisant des patates douce et de la citrouille pour réaliser une pâte à beignets, les picarones.

Petits cours de cuisine du Pérou : La recette dues picarones !

Ingrédients

Voici la recette des picarones pour 5 personnes, mais pensez à prévoir plus large, car on devient vite gourmand et l’appétit vient en mangeant ! 

  • 250 g de patate douce
  • 250g de chair de citrouille ou de potiron
  • 1 cuillère à soupe et demie de sucre blanc ou de cassonade
  • 1 œuf battu
  • 250g de farine blanche
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 cuillère à soupe à soupe d’anis
  • 1 cuillère à soupe et demie de levure
  • Huile
  • 1 pincée de sel Miel
  • 250g de chancaca (à défaut de la cassonade, mais ajoutez une demi tasse supplémentaire)
  • 1 peau d’orange
  • 2 verres d’eau
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 clou de girofle

Préparation des picarones

1. Mettre une casserole d’eau sur le feu, et y faire bouillir le clou de girofle, l’anis et la cannelle pendant 10 minutes environ, puis filtrer cette eau.

2. Couper des morceaux de patates douces et de potiron et les faire cuire dans cette eau, jusqu’à cuisson complète. Sortir les légumes et les laisser refroidir une vingtaine de minutes.

3. Filtrer ce qui reste d’eau pour en conserver environ deux grandes tasses, y ajouter le sucre et la levure, mélanger puis laisser reposer 5 minutes environ.

4. Dans un grand plat, mettre les potirons et les patates douces, écraser. Ajouter du sel, les deux tasses de jus récupérer précédemment et les œufs, puis remuer jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Progressivement, ajouter de la farine, jusqu’à ce que la préparation ne colle plus sur les doigts. Laisser reposer le tout pendant une heure, afin que la levure fasse gonfler la préparation.

5. Pour la cuisson, prélever des boules de pâte au fur et à mesure, y faire un trou avec un doigt et les jeter dans l’huile bouillante pour qu’ils dorent.

La préparation du miel de Chancaca

1. Prendre un cube de Chancaca (un pain de sucre brun), l’écraser, ajouter deux grands verres d’eau, puis les épices et la peau d’orange.

2. Faire bouillir pendants 15 à 20 bonnes minutes, jusqu’à l’obtention d’un superbe sirop brun. Passer le tout à la passoire pour filtrer les girofles, et les peaux d’orange.

Voilà, vous pouvez désormais déguster les mêmes picarones, que vous avez découvert pendant votre séjour au Pérou.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Antoine de "Transhumancias Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 1 3339857