Kuelap

D'une importance historique et architecturale considérables, la forteresse Kuelap est surnommée le

« Machu Picchu du nord ». Ses impressionnants murs de 20 mètres, ses nombreuses structures et ses

allées étroites vous transportent dans un tout autre univers.

A la différence du Machu Picchu qui a été bâti par les Incas un peu plus tard (600 ans après), ce site a été construit par le peuple Chachapoyas entre les années 500 et 800 ans après J-C, dans la montagne près des villages de María et Tingo.

Enrichi de passionnantes histoires, votre périple au Pérou à la découverte de la forteresse de Kuelap sera encore plus excitant avec une expérience palpitante dans les télécabines. Pensez aussi à associer cette visite avec celles des attractions avoisinantes, les Mausolées de Revash et la fameuse cascade de Gocta.

A propos de Kuelap

Située dans la partie sud de la région d'Amazonas , dans le district de Tingo, cette magnifique forteresse appartient à la province Luya. Faisant partie des attractions touristiques incontournables de la ville de Chachapoyas , qui signifie « hommes des nuages », elle fait le plaisir de nombreux touristes grâce à son décor unique.

Nichée dans une région couverte de forêt de nuages, Kuelap propose un trajet assez mystique dans la

brume. On comprend tout de suite pourquoi on surnomme les Chachapoyas les « guerriers des nuages ».

Se juchant à 3000 mètres d'altitude , Kuelap est établie sur une crête dominant la vallée de la rivière Utcubamba.

La cité fait 7 ha répartis en de gigantesques plates-formes empilées les unes sur les autres. Une des plates-formes s'étalant du nord au sud atteint 20 mètres de hauteur , 584 mètres de long et 110 mètres de large. Les murs d'enceintes sont faits de pierres calcaires finement travaillées dont certaines peuvent peser jusqu'à 3 tonnes. Selon les recherches, le volume de pierres utilisées pour la construction de l'enceinte atteindrait les 708 000 m3, ce qui fait 3 fois celui de la Pyramide de Khéops en Egypte.

Kuelap est un incontournable du Pérou à ajouter dans son agenda de voyage.

Histoire

Le site aurait déjà été occupé par des hommes depuis le Ve siècle. A l'apogée de Kuelap, la forteresse

aurait été habitée par 3000 habitants environ.

Massacre de Kuelap

De nombreux squelettes ont été retrouvés à l'extrémité de la forteresse sur les bords de la falaise.

Théâtre d'un véritable massacre , Kuelap aurait été victime de la vengeance des tribus Chachapoyas voisines, par suite de conflits de monopolisation de pouvoir sur la cité fortifiée.

Ce crime politique et religieux visait à exterminer les successeurs des dirigeants du clan.

Ces hypothèses des archéologues sont basées sur la tranche d'âge des cadavres, principalement des enfants, d'autant plus qu'ils n'ont pas été enterrés selon les rituels funéraires de la région.

En effet, l'idée que le massacre soit l'œuvre des Incas ou des conquistadors n'était pas plausible, car aucune trace d'épées, ni d'armes à feu n'a été retrouvée sur le lieu.

L'incendie suivant le massacre à Kuelap a sans doute rendu la cité inoccupée vers l'année 1570. Abandonnée en cette année à la suite de la conquête espagnole , elle s'est retrouvée dans un état de ruine, couverte de racines d'arbres.

Redécouverte

En 1840, après avoir été longuement ignorée, la forteresse de Kuelap a été redécouverte par un juge de Chachapoyas, le Docteur Juan Crisostomo Nieto.

En effet, ce dernier était responsable du dossier de litige entre les propriétaires de l'hacienda Kuélap et les villageois de Tingo Viejo.

C'est durant une descente sur le terrain pour voir les terres de ceux de Tingo Viejo injustement incluses dans le complexe des propriétaires de l'hacienda de Kuelap, qu'il a découvert pour la première fois la fameuse forteresse, mais sans vraiment y prêter attention pensant que ce n'était que des murs.

En 1841, les villageois ont pu voir de près les murs colossaux de Kuelap, mais gardèrent le silence pensant que c'était un lieu funéraire à ne surtout pas profaner de peur d'être suivis par les malédictions des momies.

Lors de la 2ème descente du juge Juan Crisostomo Nieto sur le site en 1843, un des villageois l'informa de leur découverte. Le juge passa alors une journée entière à fouiller dans les environs et y découvra l'entrée principale de la forteresse ainsi que d'anciennes constructions datant de plusieurs siècles.

C'est à la date du 31 janvier 1843 que la forteresse de Kuelap a été officiellement redécouverte et a réapparu aux yeux du monde.

Des archéologues ont étudié Kuelap

Après cela, de nombreux chercheurs y sont passés, à commencer par Antonio Raimondi en 1870 et

Charles Wiener , un explorateur français en 1881.

Des archéologues dont Ernst Middendorf (1887) et le couple Henry et Paule Reichlen (1948) ont aussi étudié la forteresse de Kuelap.

Nous n'oublions pas de citer Arturo Ruíz (1972) et Federico Kauffmann dans l'histoire.

Toutefois, si le monde a pu avoir plus d'informations sur ce lieu mystique, c'est surtout grâce aux efforts de deux archéologues particuliers, le général Louis Langlois , un français ainsi que Adolf Bandelier , un américain.

Selon les recherches des archéologues, Kuelap serait plus une cité fortifiée qu'une forteresse, vu l'aspect religieux qui y domine.

Kuelap, parmi les 7 merveilles du Pérou

Une fois devenu un site touristique péruvien, Kuelap a été déclaré Patrimoine culturel de la Nation en 2000. Cette forteresse a également obtenu la 4ème place parmi les sept Merveilles du Pérou en 2008.

Elle vient après les bains de Cajamarca, le canyon du Colca puis la forêt de pierres Los Frailones à Cajamarca.

Traditions funéraires

Les Chachapoyas procédaient à un rituel mortuaire de momification , croyant à la renaissance des morts. Ils enlevaient les viscères, entouraient le corps de ficelles et le mettaient dans un sac décoré d'un visage.

Le défunt était enterré en position fœtale dans la maison. Ils réalisaient un trou rond de 50 cm de diamètre sur de 1 mètre de profondeur. En y plaçant la momie, ils accompagnaient le corps de céramique et de tissus.

Visiter Kuelap

Les entrées de Kuelap

La cité fortifiée possède trois entrées : deux à l'est et une à l'ouest.

L'entrée N°1 : il s'agit de l'entrée principale utilisée à l'époque, celle qu'on voit sur toutes les photos officielles du site. Présentant des risques d'effondrement, elle a été fermée au grand public en vue de réaliser des travaux de restauration.

L'entrée N°2 : Également restaurée, cette entrée menait vers un cimetière à l'extérieur de la cité fortifiée. On a supposé qu'elle aurait été empruntée par les villageois qui revenaient des champs et par des femmes qui rapportaient l'eau dans la forteresse.

L'entrée N°3 : c'est l'entrée officielle de Kuelap actuellement. En longeant la pente, vous remarquerez des traces de sabots de lama gravées dans les pierres. Elle aurait donc été utilisée à l'époque pour la livraison de la nourriture et de l'eau potable.

Le premier niveau

Découvrez les maisons rondes de Kuelap, uniques à la culture Chachapoyas.

Ce premier niveau compte 420 maisons rondes vouées aux gens du peuple. Chaque maison pouvait contenir 8 personnes. En découvrant leur intérieur, vous serez surpris de la façon de vivre des Chachapoyas.

Marquée par des traces de meunières, chaque maison disposait d'un endroit pour faire le feu et au minimum 2 à 3 tombes.

Ne manquez pas non plus de visiter El Tintero ou Templo Mayor , considéré comme étant un haut lieu religieux où les habitants y faisaient des sacrifices humains. Des ossements y ont été retrouvés, même ceux datant d'avant J-C.

Un visage de félin souriant (divinité des Chachapoyas) a été gravé sur l'un des murs extérieurs de El Tintero. 14 autres visages de félins et de serpents ont également été découverts dans le couloir de l'entrée numéro 1, des découvertes intéressantes à ne manquer.

Le deuxième niveau

Il est réservé aux plus honorables de la cité fortifiée. Vous pouvez y contempler El Torreon , l'endroit le plus haut, tour de guet durant le temps des Chachapoyas , il n'est pas accessible aux touristes.

Pour sa part, El Castillo , jouant de son air assez mystique, était un lieu de trépanations ou d'interventions médicales. Il fait partie des 5 édifices rectangulaires de Kuelap.

Toujours dans ce 2nd niveau du site, la plate-forme circulaire était la résidence des prêtres.

En effet, le lieu était étroitement lié au Templo Major.

A rappeler que le massacre de Kuelap se tenait dans les limites de cette plate-forme.

La forteresse de Kuelap contient aussi de nombreux vestiges Incas.

Ne manquez pas d'apprécier Callanca , le bâtiment inca le plus grand de la cité. On y logeait les invités et les voyageurs. En forme de rectangle, il a été aussi utilisé par les Incas pour réaliser des cérémonies.

Pueblo Alto , dans la partie nord et ouest de la cité se compose de trois secteurs distincts de forme carrée et rectangulaire disposés de façon unique.

Le secteur central tenait une fonction publique tandis qu'une autre structure quadrangulaire renfermait de nombreuses sépultures humaines.

La Tombe Inca de Pueblo Alto , tombeau d'un adolescent, est un site de rite sacrificiel. On y trouvait des céramiques fines, des objets en bois et bien d'autres offrandes de haute qualité. L'accès à cette tombe est toutefois limité.

Comptez environ 2 heures pour visiter la forteresse de Kuelap.

Comment s'y rendre ?

En atterrissant à l' aéroport international de Lima , vous devez vous rendre à Chachapoyas, point de repère vers les différentes attractions touristiques de la région.

De Lima à Chachapoyas

Prenez un avion pour rejoindre Tarapoto , puis de là, vous pouvez prendre un combi pour arriver à Chachapoyas en 8 à 9 heures de trajet.

Une autre option pourrait alléger votre voyage, vous envoler vers Jaén depuis Lima et prendre un bus de Jaén vers Chachapoyas en seulement 3h30.

De Chachapoyas à Kuelap

En téléphérique : l'option la plus rapide et la plus agréable est le trajet en téléphérique. De Chachapoyas, il faut prendre un colectivo menant au village de Nuevo Tingo. De là, trouvez l'Estacion de Embarque pour prendre un minibus qui vous conduira au point de départ des téléphériques pour Kuelap. Le trajet dure 20 minutes et la vue est magnifique.

En voiture : cela vous fera 2h30 de trajet en voiture depuis Chachapoyas jusqu'à La Malca , le parking

de Kuélap. Vous passerez par les villages de Tingo (Viejo), Nuevo Tingo , Choctamal , Maria et Longuita.

A pied : De Chachapoyas, pensez à prendre un bus vers Tingo (Viejo). De là peut commencer votre randonnée de 8,9 km. La montée peut prendre 4 heures, donc songez à apporter suffisamment d'eau et de snacks pour la route. Il n'y a pas d'épicerie, ni autres points d'achat sur le chemin.

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859