L'extase du Carnaval de Cajamarca

L'extase du Carnaval de Cajamarca

02 août 2019

La ville de Cajamarca, surnommée au Pérou : la capitale du Carnaval péruvien, accueille, tous les ans entre février et mars, le grandiose et très célèbre Carnaval de Cajamarca. Durant cinq jours, des dizaines de milliers de visiteurs, péruviens ou étrangers, viennent faire la fête, danser, chanter, s'arroser, voire même se peindre dans les rues de cette petite agglomération située à l'entrée de la Cordillère des Andes.

Perchée à plus de 2700 mètres de hauteur, Cajamarca, la capitale de la 4e région la plus peuplée du Pérou (1,5 million d'habitants), vibre chaque année au rythme des instruments locaux, et des danses traditionnelles péruviennes comme le "Cilulo", "La Carolina", ou encore "La Matarina", lors du Carnaval de Cajamarca. Un événement majeur pour cette ville située à quelques encablures à l'est des prémices officiels de la Cordillère des Andes.

  L'extase du Carnaval de Cajamarca  

Dans un pays fier, mais également ouvert sur le monde, où 9 habitants sur 10 sont catholiques, Noël, Paques et les fêtes nationales passent au second plan pour les résidents de Cajamarca, qui ne pensent qu'à un seul événement : leur Carnaval. De ce fait, toutes les chansons qui seront interprétées lors de ce festival sont répétées par les habitants encore et encore toute l'année précédant l'édition. Des proses légères et amusantes sur des mélodies simples, agréables et joyeuses. Fête, musique, danse, chant, mais également jeux aquatiques sont à attribuer au Carnaval de Cajamarca ! Chaque année les 60.000 visiteurs doivent s'attendre à être arrosés tout au long de ces 5 jours de fête. Ils doivent avoir une attention toute particulière aux ballons remplis d'eau qui peuvent apparaître au dessus de l'une de leurs épaules...

Des dégustations typiques

En plus de ces activités ludiques, le Carnaval offre aux visiteurs une panoplie des boissons et plats typiques de la région. Ceux qui, en tout cas, se combinent bien à l'esprit festif. Vous pourrez y déguster la célèbre chicha de jora, connue comme la bière sacrée des Incas, ou bière des Andes, une boisson alcoolisée (4,5°) concoctée à base de maïs fermenté. Le cañazo, un alcool à 70° à base de canne à sucre, ou le rhum péruvien sont également de la partie pour satisfaire les carnavaliers les plus tenaces.

  L'extase du Carnaval de Cajamarca  

Le plat traditionnel que vous pourrez déguster lors de ces cinq jours est sans conteste le sancochado, une soupe aux légumes et au bœuf accompagné du pain péruvien. Les habitants mangent également, lors du Carnaval, de l'agneau et du porc dans une purée de pommes de terre.

À chaque jour suffit sa fête

Le Carnaval de Cajamarca est rythmé par de nombreuses activités festives organisées lors de chacun des cinq jours du festival. Celui-ci est inauguré le samedi avec l'entrée dans la ville du Ño Carnavalón ou "Roi Momo", le symbole du carnaval. Ce grand personnage trône sur son char et sillone les routes de Cajamarca le premier jour. Les carnavaliers répandent de la peinture sur les gens et les murs à son passage. Le dimanche est consacré à l'élection de la Reine du Carnaval qui vise à choisir une carnavalière pour incarner ce personnage pour le reste de la fête. Les candidates feront leur campagne dans les rues de la ville accompagnées de patrouilles pour inviter les voyageurs à les suivre. Le lundi est réservé au Grande Corse, cet événement réunit d'innombrables danseurs costumés suivis par plus de 60 chars grassement colorés et décorés qui défilent toute la journée dans les rues et ruelles de la ville pour enchanter les spectateurs, au rythme d'une musique éternelle au Carnaval.

La fête des Unshas se déroule, elle, pendant la journée du mardi. Ici, les couples sont invités à danser en cercle autour d'un grand arbre appelé "unsha" ou "arbre habillé", orné de décorations et de cadeaux sur chaque branche. Une personne du couple doit essayer de couper le tronc avec une hache jusqu'à ce qu'il tombe. Le duo qui réussit empoche les lots !

  L'extase du Carnaval de Cajamarca  

Lors du dernier jour du Carnaval, le mercredi, vous serez invités à vous rendre à Baños del Inca dans la banlieue de Cajamarca, à 6km du centre-ville. Cet événement marque la clôture des festivités. Vous y lirez un testament satirique dans lequel on se moque des politiciens et des personnalités publiques de la ville. Puis les carnavaliers brûleront le personnage Ño Carnavalón pour conclure le Carnaval.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Antoine de "Transhumancias Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 1 3339857