Chemin de l’inca : la randonnée la plus célèbre du Pérou

Chemin de l’inca : la randonnée la plus célèbre du Pérou

26 juil. 2019

Tout savoir sur le chemin de l’inca, un trek inoubliable !

Le chemin de l’inca est la randonnée la plus connue au Pérou, c’est un trek inoubliable qui se mérite puisque depuis qu’il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, seuls 500 personnes ont la chance de pouvoir le pratiquer chaque jour au Pérou, et il faut réserver sa place longtemps, très longtemps à l’avance. Offre plus faible que la demande, le prix est désormais assez élevé. Le chemin inca ou "camino del inca" qui mène à Machu Picchu n'est qu'un petit tronçon du Qhapaq Ñan, le "Grand Chemin" en quechua, un réseau de plus de 40000 kms qui parcourait les Andes et la côte Pacifique du sud de l'actuelle Colombie jusqu'à la limite la plus septentrionale de l'empire au sud de ce qui est aujourd'hui Santiago du Chili. 

Le Qhapaq Ñan traverse 6 pays de l’Amérique du Sud s près de sur près de 6000 km. Il traverse la Colombie, l’équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine. Si le Pérou tire le plus grand nombre de touristes du chemin de l’inca, c’est parce qu’il a la chance de posséder le tronçon le mieux conservé, de près de 80 Km, avec tout au long du trek, des forteresses, des postes, des temples, des "tambo" (on pourrait presque dire les gîtes d'étape et stations service du chemin !) des terrasses agricoles, des ponts, et de nombreux ouvrages d'art dont il ne reste que quelques vestiges. 

Chemin inca : un peu d’histoire…

  Chemin de l’inca : la randonnée la plus célèbre du Pérou  

Le réseau de chemins incas est né de la fusion de tous les chemins tracés par les différentes civilisations précolombiennes, antérieures aux Incas, comme les civilisations, Mochica, Chavin, Caral, Nazca, etc. La culture Wari aurait fait une première réunification de toutes ces routes en un immense maillage de voies de communication. Les Incas n’eurent alors qu’à renforcer les routes, les reconnecter, les consolider et les protéger pour construire leur empire colossal. L’axe principal du chemin inca fait 6000 kilomètres, une route qui prend sa naissance à San Juan de Pasto en Colombie, jusqu’au sud de Santiago du Chili ! C’est grâce à cette route que les incas purent asseoir leur puissance économique et politique, avec en son centre la capitale Cuzco, nombril de l’empire inca.

On imagine mal ce que représente le Qhapaq Ñan, il ne s’agit pas d’un simple sentier au milieu des montagnes… A certains endroits, il est large de plus de 20 mètres, il serpente au milieu de vallées pour relier, les villes, les temples, les mines, etc. et son altitude peut passer de 800 à 5000 mètres. Les incas ont sur certains vastes tronçons pavé le sol avec des rochers, sculpté des escaliers immenses dans le flanc des montagnes, etc. Le réseau regroupe un ensemble d'ouvrages d'art unique au monde. 

Aujourd’hui il est nécessaire de mettre en valeur le Qhapaq Nan et de le protéger de l’usure du temps, de l’érosion naturelle et surtout de l'impact de l’homme. Il est important de conserver cette route, qui a permis l’unification de toutes les cultures andines et qui a permis de faire naitre l’une des plus majestueuses cultures dans le monde et sans doute la mieux organisée sur le plan administratif à l’époque, en comparaison avec celles de l’Europe.

Le chemin de l’inca au Pérou, la partie la mieux conservée !

Le Pérou a la chance de posséder les tronçons dans le meilleur état de conservation de tout le Qhapaq Ñan. Un des plus beaux tronçons, de plus de 80 kilomètres entre Huari et la seconde plus grande ville de l’empire inca Huanuco Pampa, est tout simplement merveilleux pour qui s'interesse à l'histoire des civilisations des Andes. On peut y observer des routes pavées, des ponts, des vestiges de ruines, des canaux, etc.

Il existe de nombreux tronçon en bon état dans la région du lac Titicaca et nous en avons découvert un sur lequel nous sommes les seuls à y emmener des visiteurs. Le Qhapaq Ñan du Collasuyu passait au grand temple de Wiracocha près du village de Raqchi et il est possible d'en parcourir un kilomètre près du site du temple. Il existe aussi un très beaux tronçon de la voie royale qui menait au palais de l'empereur Wiracocha Inca à Huchuy Qosqo. Une autre portion très belle mène de Chinchero jusque dans la Vallée Sacrée au village d'Urquillos. Le plus beau chemin inca et certainement le plus long est celui qui permettait au dizaines de pèlerins des Andes de descendre sur la côte jusqu'au grand complexe religieux de Pachacamac près de Lima. Minuscules vestiges qui permettent d'imaginer l'ampleur d'un réseau immense que les chercheurs essaient de reconstituer aujourd'hui tout au moins mentalement. 

Finalement les quatre étapes du "Camino Inca" ("Chemin de l'Inca", Inka Trail") au Pérou. Les 40 kilomètres qui, depuis la Vallée Sacrée, vous mènent directement sur le site de Machu Picchu édifié durant le règne de Pachacutec, vers 1440 sont tout simplement magiques. Ces parcours sont aujourd’hui protégés avec plus oui moins d'efficacité par le gouvernement péruvien et classés par l’UNESCO afin d’éviter leur détérioration et permettre à un nombre limité de visiteurs privilégiés de les parcourir et ainsi plonger au coeur de la civilisation inca en marchant jusque sa cité la plus emblématique: Machu Picchu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859