Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa

Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa

24 janv. 2020

Condor des Andes

Le condor est un oiseau vivant principalement dans les montagnes de la cordillère des Andes. C’est une espèces qui a disparu de certains pays d’Amérique du Sud. On les trouvent désormais essentiellement au Pérou, au Chili et en Argentine. Il s’agit du second plus grand oiseau capable de voler après l’albatros. Son plumage est noir et blanc. Sa tête dénuée de plumes lui donne un air assez repoussant. Cependant sa majesté qui fait de lui un oiseau sacré depuis des siècles pour les habitants des pays sud américains vient surtout de la beauté de son vol et de son envergure. C’est un charognard qui se nourrit essentiellement de cadavres de grands mammifères mais il ne dédaigne pas parfois ajouter des oeufs à son menu. Il est aussi capable de parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour consommer le placenta des lions de mer lors de la saison des accouchements en hiver sur les plages du sud du Pérou. Le condor des Andes utilise les courants d’air ascensionnels pour planer en faisant des cercles. Il est capable de voler ainsi à plus de 6000 mètres. Du fait de son poids de 11 à 13 kg et de son envergure, il s’épuise après une trentaine de battements d’ailes. Il installe son nid sur des corniches escarpées des montagnes protégeant ainsi l’unique oeuf que la femelle pond. Le condor des Andes vit en groupe géré par un mâle dominant.

  Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa  

Condor: Caractéristiques remarquables

En cas de choc émotionnel, le condor des Andes peut changer subitement de couleur du à un afflux massif de sang. Le mâle se distingue de la femelle par la crête qu’il arbore au sommet de la tête ainsi qu’une excroissance sur le cou appelée caroncule. A la différence de la plupart des charognards, le condor des Andes mâle est plus grand que la femelle condor. Son espérance de vie est de 70 ans. Le condor peut facilement vivre deux semaines sans nourriture lors des périodes ou la nourriture se fait rare. Le nom condor vient de kundur en quechua la langue des incas, toujours parlée dans de nombreuses régions des Andes péruviennes et seconde langue officielle du Pérou. On estime la population du condor des Andes à seulement 10 000 individus et cette population ne fait que décroitre ce qui fait que l’espèce est considérée comme menacée depuis 1977.

  Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa  

Envergure du condor:

L’envergure du condor est de 3,20 m ce qui fait de lui le deuxième plus grand oiseau volant après l’albatros qui lui peut atteindre une envergure de 3,50 m.

Le condor: oiseau sacré des incas

Le condor était un oiseau sacré pour les incas ainsi que pour beaucoup de civilisations qui ont précédé l’arrivée des incas. D’ailleurs une gigantesque reproduction d’un condor est visible dans le désert de Nazca avec les fameuses mystérieuses lignes de Nazca. De par sa taille, cette représentation du condor n’est visible que du ciel. De nos jours le condor reste un oiseau sacré pour beaucoup de péruvien et un emblème national. Il existait autrefois un rituel pratiqué dans certains villages des Andes du Pérou. Ce rituel était pratiqué lors des fêtes traditionnelles (Yawar Fiesta) et avait avant tout une portée symbolique qui était celle de la résistance des péruviens à l’envahisseur espagnol. Les hommes du village capturaient un condor après l’avoir drogué. le jour de la fête Yawar Fiesta, ils attachaient le condor symbole des indiens vivant dans les Andes sur le dos d’un taureau symbole de l’occupant espagnol. Le condor cherchant à se détacher attaquait de son bec le cou du taureau qui furieux se mettait à se débattre. Se livrait alors un drôle de combat entre l’oiseau et le taureau. La plupart du temps, la victoire revenait au condor qui finissait par tuer le taureau à la plus grande joie des habitants. Cependant si le combat s’achevait par la mort du condor, celait signifiait qu’un grand malheur allait toucher le village. Ce violent rituel est interdit depuis des années mais il est toujours pratiqué dans certaines contrées reculées. 

  Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa  

Le vol du condor

De par son envergure, le vol du condor est d’une grande majesté. Utilisant les courants d’air ascensionnels, son vol s’effectue en cercles. Son vol est totalement silencieux et il n’est pas rare de pouvoir observer plusieurs condors voler en même temps.

Où observer le condor en vol ?

Arequipa et sa région de par son relief particulier constitué de montagnes, de volcans, de vallée et surtout de son très profond canyon de Colca font un lieu particulièrement privilégié pour l’observation des condors en vol. Le mirador de la Cruz Del Condor situé à 2 heures de la ville de Chivay est un lieu idéal pour observer le condor en vol. Il est cependant nécessaire de s’y rendre de bonne heure car entre 8 et 10 h, la probabilité d’observer le vol d’un condor est bien plus élevée. C’est aussi un mirador parfait pour observer la splendeur du canyon de Colca.

Le vol du condor a inspiré la musique: El condor pasa

La beauté du vol du condor a inspiré des musiciens pour sans nul doute l’une des plus belle musique traditionnelle du Pérou : El condor pasa

  Observer le vol du condor des Andes dans la région d’Arequipa  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859