6 choses que vous ne saviez pas sur les lamas !

6 choses que vous ne saviez pas sur les lamas !

12 juil. 2019

Le lama : 6 choses à savoir sur cet animal péruvien attachant

Tous les voyageurs qui s’aventurent un peu dans les endroits reculés des Andes auront la chance d’y croiser de nombreux animaux, dont le célèbre lama ! Célèbre, car absolument tous les touristes sont à la recherche de cet animal attachant pour faire une photo avec lui, à tels point que l’on pourrait presque en faire un symbole du Pérou.

Pendant votre voyage au Pérou, vous aborderez peut être une conversation avec d’autres touristes sur les lamas et vous pourrez briller, en révélant quelques informations sur le lama, qu’ils ne sauront sans doute pas !

6 faits à connaitre sur le lama

  6 choses que vous ne saviez pas sur les lamas !  

1. Les lamas et les alpagas sont très dociles, contrairement à ce que les images de « lamas cracheurs » ont créé comme réputation. Ils sont intelligents et ont été rapidement domestiqués, contrairement aux vigognes et guanaco qui vivent à l’état sauvage dans de grandes plaines ou dans les montagnes andines.

2. Un lama peut vivre entre 10 et 20 ans et fait partie de la famille des camélidés, la même branche que les chameaux. À y regarder de plus près, c’est vrai qu’il ressemble beaucoup aux dromadaires !

3. On pense très souvent que le lama est un animal d’Amérique du Sud, car il est présent actuellement dans les montagnes des Andes, mais en réalité il est originaire d’Amérique du Nord. C’est il y a 3 millions d’années que l’espèce fit une migration vers l’Amérique du Sud, des ossements montrent que le lama était présent dans le sud des Etats-Unis.

4. Des traces d’élevages montrent que les peuples andins domestiquaient le lama il y a 5000 ans, pour son pelage et sa viande.

5. La laine du lama est très souvent blanche ou beige, mais il est possible d’en trouver de la noire, de la laine brune et grise. La laine du lama est assez résistante à l’eau, ainsi qu’au feu, mais j’avoue que ne l’ayant jamais constaté moi-même, j’ai des doutes…

6. Dans certaines régions du Pérou ou dans d’autres pays, les éleveurs ont remarqué que les lamas étaient de parfaits protecteurs de troupeaux d’ovins, bovins, moutons, etc. contre les prédateurs. En effet, il semble que leur odorat et d’autres sens sont extrêmement sensibles et qu’ils sentent très longtemps avant, l’arrivée d’un puma, d’un jaguar, de coyotes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Antoine de "Transhumancias Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+51 1 3339857