Altiplano - Guide Pérou - Pasion Andina

Altiplano

L'altiplano est une région située à haute altitude entre le Pérou et la Bolivie, qui abrite de nombreux sites touristiques célèbres et offre une expérience unique pour découvrir la culture et l'histoire de la région. Cette région est caractérisée par ses vastes étendues de plaines et de montagnes, ainsi que par ses lacs, volcans et vestiges archéologiques.

Puno, le port du lac Titicaca

La ville de Puno, située au bord du lac Titicaca, est l'un des points de départ pour explorer la région. Le lac Titicaca est le plus grand lac d'Amérique du Sud et le plus haut lac navigable au monde. Les visiteurs peuvent explorer les îles flottantes des Uros, qui sont faites de roseaux, ainsi que les îles Taquile et Amantani, où les communautés locales préservent leurs traditions ancestrales, leurs coutumes et leurs vêtements colorés. Les visiteurs peuvent également découvrir les vestiges archéologiques pré-incas, tels que les chullpas de Sillustani, qui sont des tours funéraires construites par la civilisation Kolla.

La Paz, capitale de facto de la Bolivie

En Bolivie, la ville de La Paz est un point de départ pour explorer la région. La ville elle-même est un mélange de cultures indigènes et espagnoles, offrant des expériences uniques telles que la visite du marché de la sorcellerie, où l'on peut trouver des herbes médicinales et des potions traditionnelles ainsi que toute la parafernalia des rituels andins traditionnels. Même si La Paz n'est pas sur l'altiplano ses quartiers périphériques comme la ville de El Alto et son aéroport s'y trouvent.

Techniques agricoles originales de l'altiplano

Les habitants de la région de l'altiplano péruvien ont inventé des techniques agricoles très originales telles que les fameux « Waru Waru ». Les « **Waru Waru » sont des canaux de drainage précolombiens qui ont été construits dans les Andes boliviennes pour améliorer l'irrigation des terres agricoles. Les canaux consistent en des tranchées peu profondes remplies d'eau, surmontées d'une couche de terre pour créer des champs surélevés. Les « *Waru Waru* » ont été utilisés par les anciennes cultures andines, telles que les Incas, pour cultiver des légumes et des céréales dans les zones montagneuses arides. Aujourd'hui, les « Waru Waru » sont encore utilisés dans certaines régions pour cultiver des cultures traditionnelles telles que la quinoa, et sont considérés comme un exemple remarquable de l'agriculture durable en raison de leur capacité à économiser l'eau et à améliorer la fertilité des sols.

Le Lac Titicaca, plus haut lac navigable du monde

Le lac Titicaca est un lac situé à la frontière entre le Pérou et la Bolivie, dans les Andes. C'est le lac navigable le plus haut du monde, perché à une altitude de plus de 3 800 mètres. Il est également considéré comme l'un des lacs les plus sacrés du monde pour les peuples autochtones de la région, qui croient que le lac est habité par des dieux et des esprits. Le lac Titicaca est également célèbre pour ses paysages spectaculaires, avec des eaux cristallines et des montagnes imposantes en toile de fond. Les visiteurs peuvent faire une croisière sur le lac pour profiter de ces vues époustouflantes et découvrir les différentes îles de la région. Les île du Huiñaymarca tel que celles de l'archipel d'Anapia ou celle qui entoure la grande île de Suriki en Bolivie, les îles du Soleil et de la Lune près de Copacabana ou celle de la région de Puno comme Amantani, Taquile ou encore Suasi sont des attractions touristiques très prisées des visiteurs.

La tragédie du lac Poopó

A Desaguadero, petite ville frontière entre le Pérou et la Bolivie, le lac Titicaca se jette dans le río du même nom qui rejoint le lac Poopó. Le lac Poopó est un lac salé situé en Bolivie à une altitude de plus de 3 600 mètres. Autrefois le deuxième plus grand lac de Bolivie, il a perdu environ 90% de sa superficie au cours des dernières décennies en raison de la sécheresse et de l'utilisation exagérée de ses eaux pour l'agriculture et l'exploitation minière. Malgré cela, le lac Poopó reste un écosystème important pour les oiseaux migrateurs et les espèces de poissons endémiques. Les visiteurs peuvent explorer la région environnante pour découvrir l'histoire et la culture locales, ainsi que pour profiter des vues spectaculaires sur le lac et les montagnes environnantes

Les lacs de la région de l'altiplano subissent un processus naturel d'assèchement agravé dans certains cas par les activités humaines. On pense qu'à une époque lointaine tout l'altiplano était submergé et était un gigantesque lac. Les rives du Salar de Uyuni montre des vestiges des anciennes rives surplombant le désert de quelques dizaines de mètres.

Le Sajama

La région du Sajama, située dans les Andes de Bolivie, est célèbre pour ses paysages spectaculaires, avec le volcan Sajama qui culmine à plus de 6 500 mètres d'altitude et les nombreuses lagunes et sources d'eau chaude qui parsèment la région. Les visiteurs peuvent faire de la randonnée sur les sentiers de montagne environnants, rencontrer les habitants locaux pour découvrir leur culture et leur artisanat, et se détendre dans les sources d'eau chaude naturelles et les plus courageux peuvent même tenter l'ascension de ce « trekking peak ». C'est une destination unique pour les voyageurs en quête de nature, de culture et de détente dans un cadre spectaculaire des Andes boliviennes.

Les grands déserts de sel

Le Salar de Coipasa est un désert de sel situé dans le département d'Oruro en Bolivie, près de la frontière avec le Chili. Bien qu'il soit moins connu que le Salar de Uyuni, le Salar de Coipasa offre des paysages tout aussi spectaculaires, avec une surface de sel blanche brillante qui s'étend à perte de vue et dont une partie importante est parfois inondée, formant un immense miroir. Le salar est également entouré de montagnes imposantes, avec des volcans actifs dans la région tel que le Tunupa qui le sépare du grand Salar du sud. Le Salar de Coipasa est également important pour la communauté locale, avec des villages indigènes qui vivent sur ses rives et qui pratiquent l'agriculture et l'élevage. Les visiteurs peuvent rencontrer les habitants locaux pour découvrir leur mode de vie traditionnel et leur artisanat, ainsi que pour en apprendre davantage sur la culture andine. Le Salar de Coipasa est également une destination populaire pour les photographes, avec des vues spectaculaires sur les reflets de l'eau, les couchers de soleil et les montagnes environnantes. Les visiteurs plus intéressés par l'archéologie pourront visiter le site de Alcaya qui présentent plusieurs tombes incas intéressantes. Les visiteurs peuvent également explorer les environs pour découvrir des lagunes multicolores, des sources d'eau chaude et des sites archéologiques antiques.

Le Salar de Uyuni est le plus grand désert de sel du monde, situé dans le département de Potosí en Bolivie. Cette étendue de sel, qui s'étend sur plus de 10 000 kilomètres carrés, est l'une des destinations touristiques les plus populaires de Bolivie en raison de ses paysages spectaculaires. Les visiteurs peuvent se promener sur les plaines de sel pour admirer les formations de sel, les îles de cactus géants, les lagunes multicolores et les geysers. Le Salar de Uyuni est également une destination populaire pour les photographes, avec des vues incroyables sur les couchers de soleil, les étoiles la nuit et les reflets de l'eau sur la surface de sel. Les voyageurs peuvent également visiter les communautés locales vivant dans la région pour découvrir leur culture et leur mode de vie traditionnel comme à Jirira ou à Coipaza ou encore à San Pedro de Quemez.

Les cultures précolombiennes de l'altiplano

L'altiplano abrite aussi de nombreux sites et cultures précolombiennes. Parmi les sites les plus célèbres, on trouve Pukara et Sillustani au Pérou, qui ont été construits par les civilisations préincas. Pukara était un centre religieux et militaire important, avec des structures en pierre massives et des sculptures en pierre représentant des animaux et des divinités. Sillustani était un site funéraire, avec des tours funéraires en pierre.

Le Pilcokaina, situé sur l'île du Soleil en Bolivie, était un site sacré pour les Incas, avec des temples et des palais construits à partir de pierres taillées soigneusement ajustées. Le site de Tiwanaku, également en Bolivie, est un autre site précolombien important de la théocratie du même nom, allié ensuite avec l'empire militaire Huari, des Andes centrales du Pérou actuel, avec des temples, des pyramides et des statues en pierre qui ont été construits par la civilisation Tiwanaku entre 300 et 1000 après JC.

Ces sites précolombiens sont des témoins importants de l'histoire et de la culture de l'altiplano, et ils offrent une occasion unique de comprendre quelles étaient les préoccupations des dirigeants de ces civilisations, liées à l'astronomie et au calcul du temps. Les visiteurs peuvent explorer les ruines, admirer les structures en pierre massives et en apprendre davantage sur la religion et les pratiques culturelles des peuples précolombiens. En conclusion, la région de l'altiplano est une destination fascinante pour les voyageurs intéressés par l'histoire, la culture et l'archéologie, et ces sites précolombiens offrent une occasion unique de découvrir la richesse de cette région des Andes.

En résumé, l'altiplano entre le Pérou et la Bolivie est une région fascinante qui offre une expérience unique pour découvrir la culture et l'histoire de la région, ainsi que pour explorer les paysages spectaculaires et la biodiversité de cette région.

Bonjour

Je suis Lionel STOLLER de "Pasion Andina ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.