La Région de Cajamarca

Nom : Cajamarca

Statut : ville

Région : Cajamarca

Population : 283 767 habitants en 2012

Superficie : 392,47 km2

Cajamarca est la capitale de la région péruvienne homonyme. Elle loge sur les hauts plateaux du Nord du Pérou, à 2 700 m d’altitude, dans la vallée de la rivière Mashcon. Lors de votre séjour au Pérou, visitez cette ville d’une grande beauté et retracez son histoire à travers ses sites reflétant l’architecture coloniale.

Histoire

Les traces des premiers habitants du pays ont été découvertes à Cajamarca . Les grottes de la ville servirent d’habitat aux chasseurs et aux autochtones vivant de la cueillette. La tribu Huari aurait également occupé la région auparavant.

Pendant 2 000 ans, Cajamarca et ses alentours hébergèrent plusieurs tribus, comme en témoignent les traces de cultures pré-Chavín, notamment Cumbe Mayo et Kuntur Wasi, découvertes dans les sites archéologiques à proximité de la ville.

Entre 1463 et 1471, Tupac Inca conquit la région et apporta la ville au sein de l’Empire inca Tawantinsuyu. En 1532, l’empereur Inca Atahualpa fut emprisonné à Cajamarca par le conquistador Francisco Pizarro . En échange de sa liberté, il proposa à l’explorateur une chambre remplie d’or, mais ce dernier le condamna en 1533.

En 1980, la mine de Yanacocha fut découverte à 73 km de la ville. C’est la plus importante carrière de toute l’Amérique du Sud. En 1986, l'Organisation des États américains désigna Cajamarca comme site du patrimoine historique et culturel des Amériques.

Aujourd’hui

∙ Géographie

En tant que capitale de la région homonyme, Cajamarca constitue un centre culturel et commercial majeur dans le nord des Andes . Son territoire est limité au nord par l’Équateur, au sud par la région de La Libertad, à l’est par l’Amazonas et à l’ouest par Piura et Lambayeque. Avec une population de 283 767 habitants d’après le recensement de 2012, la ville se classe parmi les plus grandes villes du Pérou.

∙ Climat

Cajamarca possède un climat de montagne doux , typique des hautes terres subtropicales, entre semi-sec, tempéré et semi-froid, ce qui lui permet d’avoir un sol fertile. Les précipitations sont beaucoup plus importantes au printemps et en été, entre les mois d’octobre et mars. Il ne pleut presque pas durant le reste de l’année. Les températures moyennes sont assez variées, agréables en journée, mais un brin frais pendant la nuit . Janvier apparaît comme le mois le plus chaud, avec une température maximale de 22 °C. Juin et juillet quant à eux sont les mois les plus froids, avec parfois quelques gelées.

∙ Style architectural

Cajamarca adopte un style architectural dit ecclésiastique , le distinguant des autres cités péruviennes. Les colons utilisaient l’argile provenant des villes côtières du désert pour les constructions. Les monuments les plus célèbres à Cajamarca sont surtout les églises , six au total : San José, La Recoleta, La Immaculada Concepcion, San Antonio, la cathédrale et El Belen. Bien que toutes aient été construites autour du XVIIe siècle, l’église de San Antonio, la cathédrale et El Belen se démarquent avec leurs belles façades sculptées et leurs décors .

∙ Culture

Cajamarca constitue le centre de la célébration annuelle du carnaval avant le début du carême. La fête comprend des parades, des danses folkloriques et d’autres activités culturelles. Une autre coutume locale amène les habitants à s’asperger d’eau ou de peinture . Celle-ci se réalise vers fin janvier – début février. La bataille met en scène les hommes et les femmes âgés de 6 à 25 ans. Quelques magasins proposent des ballons d’eau durant l’évènement. Au cours des festivités, les rues sont toutes humides et les jeunes guettent leur cible à chaque recoin.

Que voir à Cajamarca

Cajamarca déploie de nombreux exemples de l'architecture religieuse coloniale espagnole, de beaux paysages, des sites archéologiques préhispaniques, mais aussi des sources chaudes dans la ville voisine de Baños del Inca.

Les sites à ne pas manquer à Cajamarca :

  • La source d’eau thermale de Los Baños del Inca où vous pouvez prendre un bain privatif.

  • Le site de Cumbe Mayo qui date de l’époque précolombienne. Il comprend un canal, des pétroglyphes et de superbes formations rocheuses.

  • L’ancienne ferme traditionnelle de La Colpa où les vaches héritent chacune d’un prénom.

  • Le site de Porcon où visiter un zoo, une usine de confection de tissu et une industrie de bois.

  • La nécropole de Ventanillas de Otuzco.

  • La Cerro de Santa Apolonia.

  • La Place d'Armes.

  • L’usine de fabrication de sculpture en pierre de Catarata de Llanacora, etc.

∙ Un petit tour sur les sites

La Plaza de Armas :

Cette place située au nord de la colline de Santa Apolonia marque l’endroit où les Espagnols ont capturé l’empereur Atahualpa . Elle est bordée par la Cathédrale et le Couvent de San Francisco, derrière lequel se nichent les ruines de l’ancienne chambre de la Rançon, la prison de l’empereur.

L’église de Belén :

L’église de Belén se dresse au sud-est de la Plaza de Armas. Son intérieur présente un grand témoignage de l’art baroque de l’Amérique Latine Comme l’église de San Francisco, elle a été bâtie à partir de pierres volcaniques au XVIIIe siècle et achevée en 1744. Les trois corps de la façade disposent de niches qui abritent des statues symbolisant les trois vertus de la théologie catholique : « la Foi aveugle » portant un calice dans la main, « l'Espérance » avec une ancre comme symbole et « la Charité » avec un enfant dans les bras.

La Cathédrale de Cajamarca :

La Cathédrale de Cajamarca est aussi appelée la Santa Catalina. Elle se situe sur le côté nord-ouest de la Plaza de Armas. Sa construction a débuté en 1665 sur les ruines de l’ancien Palais de justice. Elle a été élevée au rang de cathédrale en 1682. Avec son style baroque, elle se distingue par ses trois portes d’entrée soutenues par des colonnes . Des corniches et des niches ont été finement sculptées dans la pierre volcanique. À l'intérieur de la cathédrale, retrouvez un pupitre en bois doré, au-dessus du grand autel, doté d’une représentation de Santa Catalina.

Eglise San Francisco :

Faisant face à la Cathédrale de Cajamarca, l’église de San Francisco a été achevée en 1579, puis démolie 108 ans plus tard, pour être ensuite reconstruite en 1699 en l'honneur de Saint-Antoine-de-Padoue. Les travaux ont duré 80 ans, jusqu’en 1779. L’église hérite du style baroque. À proximité, découvrez le sanctuaire érigé en l'honneur de la Vierge des Douleurs . Cet édifice abrite le Musée d'Art Religieux la Pinacothèque et les Cryptes.

Cerro Santa Apolonia :

Auparavant surnommé Rumi Tiana, ou « siège en pierre », la Santa Apolonia est une belle représentation d’un mirador. Le Cerro Santa Apolonia se situe à 300 m au sud-ouest de la Plaza de Arma, au pied des escaliers qui mènent à l'église Santa Apolonia. L'ascension vers ce site se prolonge habituellement au sommet de la colline, à 2 764 m d'altitude. Vous y découvrirez des vestiges attribués à la civilisation Chavin, résidente des lieux entre 1200 et 200 avant J.-C.

Cette communauté transforma la cime de la colline en creusant des tombes dans la roche et en taillant des blocs de pierre, ont le « Siège de l'Inca ».

Comment s’y rendre ?

La ville de Cajamarca se trouve à 870 km au nord de la ville de Lima, à 250 km de Trujillo et à 560 km de Huaraz. Le trajet en bus entre Lima et Cajamarca dure entre 13 et 14 heures. Si vous prenez l’avion, le voyage dure 11 h 20 seulement. Des vols sont disponibles à Lima, via les compagnies LC Perú et LAN Perú. L'aéroport de Cajamarca se trouve dans le district de Baños del Inca.

Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, vous pouvez prendre un taxi pour un coût moyen de 13 Soles.

Comment circuler ?

La ville de Cajamarca étant assez petite , vous n’aurez aucune difficulté à rejoindre ses principales attractions touristiques à pied. Toutefois, vous pouvez emprunter les différentes lignes de bus ou louer un taxi (3.5 Soles en moyenne pour une course dans le centre-ville).

Que faire à Cajamarca ?

  • Visiter les églises de la ville et admirer leur architecture

  • Se détendre et prendre un bain à la source thermale de Los Baños del Inca

  • Admirez la beauté de la ville et la vallée depuis le sommet de la colline qui mène au Cerro Santa Apolonia

Bonjour

Je suis Antoine de "Transhumancias Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 1 3339857