Sandboarding - Guide Pérou - Nouvelle agence bientôt

Sandboarding

Les amateurs de sensations fortes ne seront pas déçus de passer un séjour au Pérou. Connu pour ses nombreux sites archéologiques emblématiques et ses paysages variés, ce pays propose en effet des activités palpitantes. Parmi ces divertissements uniques, le sandboarding ou surf des sables est une expérience appréciée pour son caractère accessible et excitant. Il s’agit d’un sport, pratiqué principalement dans les vastes déserts, attirant de plus en plus de voyageurs en quête d’adrénaline. C’est une excellente alternative pour les amateurs de sensations de glisse et qui ne supportent pas le froid des montagnes enneigées. Avec des étendues désertiques et ses dunes majestueuses, le Pérou est une des destinations idéales pour pratiquer cette activité.

Le sandboarding : de quoi s’agit-il ?

Également appelé sandsurfing, le sandboarding est un sport extrême qui consiste à dévaler ou à descendre des dunes de sable sur une planche. Il ressemble aux principes du snowboard sur neige.

Les dunes offrent des pentes variées qui permettent aux débutants et aux experts de s’amuser et de relever des défis. Le sandboarding est une activité pouvant être récréative, mais aussi compétitive. En effet, certains participants adorent faire des figures et des acrobaties, tandis que d’autres préfèrent la vitesse.

En outre, l’un des différences entre le sandboarding et le snowboarding, est qu’il est impossible d’installer des remontées mécaniques sur les dunes de sable. Les vents modifient continuellement la forme et la taille de ses collines. Afin d’atteindre le sommet d’une colline, il faut marcher ou utiliser un quad ou un autre véhicule à quatre roues adapté au sable du désert.

Où peut-on faire du sandboarding au Pérou ?

Il existe plusieurs régions permettant de pratiquer le sandboarding au Pérou. Voici quelques villages où il est possible de faire cette activité.

Cerro Blanco

Se trouvant à proximité de la ville de Nazca, la dune Cerro Blanco est l’une des plus hautes du monde. En effet, elle a une hauteur d’environ 2 078 mètres au-dessus du niveau de la mer. Descendre cette colline de sable est une expérience unique. Tout en dévalant la dune, les participants peuvent admirer des vues panoramiques. 

Huacachina

Situé près de la ville d’Ica, Huacachina est une des destinations les plus populaires pour le sandboarding au Pérou. Entouré de dunes imposantes, ce village offre des pentes parfaites pour les amateurs de ce sport. Les collines de sable, pouvant parfois atteindre 200 mètres de hauteur, sont un terrain de jeu exceptionnel.

Acari

Moins connue, mais tout aussi spectaculaire, la ville d’Acari se trouve dans le sud du Pérou, dans la région d’Arequipa. Elle abrite également de magnifiques dunes de sable. Elle propose une expérience de sandboarding plus isolée et tranquille, idéale pour ceux qui souhaitent éviter les foules.

Paracas

Se trouvant près de la côte pacifique, le désert de Paracas dispose de dunes impressionnantes pour le sandboarding. La proximité de la réserve nationale permet aux visiteurs de combiner cette activité avec la découverte de la faune locale et des paysages marins.

Quels sont les équipements nécessaires pour faire du sandboarding ?

Afin de pratiquer le sandboarding, il est indispensable de se munir de certains équipements. Tout d’abord, avoir un sandboard est incontournable. Cette planche ressemble à celle du snowboard. Toutefois, elle est plus robuste et conçue avec des matériaux spécifiques comme du plastique ABS ou du Formica ou encore de l’acier inoxydable.

Il existe des marques spécialisées dans la fabrication de sandboard. Néanmoins, pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’en procurer, les bodyboards, les vieux snowboards, ou même une planche de skate sans ses roues peuvent également être utilisés.   

Les matériaux pour créer des sandboards résistent à l’abrasion du sable. De plus, une cire spéciale est utilisée afin de rendre glissante la planche afin qu’elle soit adaptée à un usage sur le sable.  Par ailleurs, les experts du sandboarding optent pour des matériaux plus adaptés à l’effet qu’ils recherchent. Plus clairement, les adeptes de la vitesse choisissent les sandboards plus glissants, tandis que les fans d’acrobaties préfèrent les planches plus légères.

Les fixations sont nécessaires pour maintenir les pieds du rider en place sur la planche. Il existe également des fixations spécialement adaptées pour pratiquer le sandboarding sans chaussures.

Il faut également mettre des chaussures de sport adaptées et robustes. Les lunettes de soleil permettent de protéger les yeux du sable et du soleil. Le casque peut être indispensable pour les débutants en sandboarding ou pour les experts qui prévoient de dévaler des dunes très hautes.

Comment pratique-t-on le sandboarding ?

Pour la position de base, il suffit de se tenir debout sur la planche en utilisant les fixations. Les pieds doivent être un peu écartés et les genoux légèrement fléchis. Il faut veiller à centrer son poids.

Pour pouvoir ralentir ou s’arrêter durant une descente, il faut appuyer sur le talon ou la pointe de la planche dans le sable, en fonction de la direction souhaitée.

Afin de diriger la planche ou prendre un virage, il suffit d’utiliser son poids. Pour tourner à gauche, il faut s’appuyer sur le pied droit et vice-versa. Il est nécessaire d’effectuer des mouvements fluides pour éviter de perdre l’équilibre et de tomber.

En cas de chute, pour se relever, il faut se placer sur les genoux, puis sur les pieds, tout en maintenant la planche stable.

Quelles sont les précautions à prendre pour une expérience réussie ?

Si l‘on débute dans le sandboarding, il est préférable de commencer par des dunes de tailles modérées. Les grandes dunes comme celles de Huacachina sont mieux adaptées aux personnes ayant déjà une certaine expérience.

Par ailleurs, il est connu que les déserts peuvent être extrêmement ensoleillés, et la réverbération du sable amplifie l’exposition aux UV. Ainsi, il est recommandé aux personnes sensibles d’appliquer une crème solaire et de mettre un chapeau. Pour plus de protection, certains débutants enfilent aussi des coudières et des genouillères. 

Il est aussi indispensable d’apporter suffisamment d’eau. En effet, les activités physiques dans le désert entraînent souvent une déshydratation rapide.

Enfin, il est important de ne laisser aucun déchet sur place et de respecter les consignes locales. Cela permet de préserver ces magnifiques paysages naturels.

Bonjour

Je suis de "Nouvelle agence bientôt". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.