Le mont Apu Ausangate et la fête de Q’oyoriti

Le mont Apu Ausangate et la fête de Q’oyoriti

13 août 2019

L’Ausangate, siège d’une fête traditionnelle : le Q’oyoriti

Il y a des évènements ou des fêtes qui représentent plus que d’autres, l’héritage du passé ou d’une culture. La fête de Q’oyoriti est une sorte de pèlerinage de tous les paysans Andins de Cuzco et des régions environnantes vers le sommet de la montagne Apu Ausangate qui culmine à 6384m, mais dont le lieu de la fête se situe à 4700 mètres…

Pour les indiens, l’Apu (montagne) est une divinité. Les montagnes sont donc vénérées, car elles détiennent la force de la nature et certains prétendent que c’est en leurs sommets que naissent les alpagas ou les lamas. Il s’agit évidemment d’un mythe, mais encore aujourd’hui les habitants des plateaux andins continuent à perpétrer des cérémonies pour ces divinités.

La fête de Q’oyoriti attire 40000 indiens et aucun touriste !

La fête de Q’oyoriti signifiant « étoile des neiges » en Quechua se déroule à la fin du mois de mai ou au début du mois de Juin. Près de 40000 personnes s’attaquent à l’Ausangate, comme une sorte de transhumance humaine très animée. Durant plusieurs jours les hommes et les femmes chantent, dansent, se vêtissent de costumes traditionnels et cela depuis l’année 1783, où il a été dit que Christ était apparu en haut du glacier. Des orchestres sont présents pour jouer des chansons typiques et la foule est copieusement arrosée d’eau bénite.

Il s’agit d’un spectacle irréel, vraiment très impressionnant, car durant le Q’oyoriti des files de pèlerins serpentent à perte de vue dans la montagne et malgré que 40000 péruviens soient présents pour cette énorme pèlerinage et fête, aucun touriste n’est présent !

La coutume veut que si une personne assiste plus de trois fois à la fête de Q’oyoriti, alors son vœux le plus cher se réalisera ! C’est dans cet esprit que les gens viennent avec une représentation miniature de leur rêve (appelé « alacita » en espagnol), les pèlerins viennent donc avec des maisons miniatures, des petites voitures, des jouets représentant un camion, certains viennent avec un permis factice, un diplôme, etc. Il faut alors avancer au pas, jusque l’église pour se faire bénir et déposer son vœux au pied du Christ.

  Le mont Apu Ausangate et la fête de Q’oyoriti  

L’incroyable pèlerinage où émerge une ville éphémère au pied des glaciers

Le pèlerinage est fantastique pour l’ambiance particulière qui y règne (costumes, musiques, chants, etc.) mais aussi pour les paysages époustouflants qui jalonnent le parcours. Il faut gravir l’Apu Ausangate, jusque 4750 mètres, une altitude où les températures sont particulièrement froides puisque les glaciers ne sont pas très loin. Niveau confort, il n’y a presque rien… un gigantesque campement dans la nature, sans électricité, mais où l’on peut trouver des petits restaurants itinérants dans des chariots, des boutiques à dos de cheval, une vraie ville itinérante, comme à l’époque des nomades…

Le pèlerinage de Q’oyoriti est un croisement de deux religions assez insolites, mêlant christianisme et religion andine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Antoine de "Transhumancias Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+51 1 3339857