Juliaca

Ville commerciale dynamique, Juliaca s’impose comme le plus grand centre économique de Puno, dans le Pérou du Sud. Elle accueille l’unique aéroport international de la région.  Cependant, sa proximité avec le lac Titicaca fait également de Juliaca une halte plaisante à envisager lors d’une virée au Pérou. Carnaval, fêtes chrétiennes ou produits d’artisanat traditionnels… la Ville des Vents joue plusieurs cordes à son arc pour attirer les touristes. Haut-lieu du shopping et de la fête, Juliaca est plutôt pauvre en attractions naturelles. Les touristes aventuriers combineront Juliaca, Puno et Pampa pour un séjour parfait dans le sud du Pérou.

Histoire

L’histoire du peuplement de Juliaca plonge ses racines dans la préhistoire. Vers 4 000 ans avant l’ère commune, Juliaca était habitée par des tribus d’Indiens, appelées Uros, qui vivaient de l’agriculture vivrière complétée par l’élevage de lamas et de cobayes. Les Uros se sont fixés près de la rivière Coata et des lagons voisins. On leur doit l’invention des premiers waruwarus, des lits de culture surélevés qui permettent de remédier à l’érosion sur les zones montagneuses.  

Entre 1200 et 1450 après J.-C., la culture Tiahuanaco s’est développée sur les plateaux andins. Les deux traits les plus évocateurs de cette culture précolombienne sont la céramique et l’art du textile. Ensuite, les Incas ont dominé la région qui a connu son âge d’or sous le règne de Pachacutec.

La cité moderne de Juliaca a été fondée par les Espagnols en 1826. Suspendue dans les contreforts des Andes péruviennes, à 3 825 m d'altitude, elle a hérité du surnom amical « Ciudad de Los Vientos », ou encore la Ville des Vents. Au cours de votre escapade au Pérou, vous pourriez visiter les sites touristiques notables de la cité. Les colonisateurs ont laissé des traces de leur présence, comme l’imposante église Santa Catalina, édifiée au xviie siècle, ou l’église de la Grâce, de construction plus tardive mais tout aussi belle.

Situation géographique de Juliaca

Juliaca, la capitale de la province de San Román, est facilement accessible à 40 km de bonne route du lac Titicaca, au sud-est du Pérou. Idéalement située dans la Cordillère des Andes, dans l'Altiplano, l'une des plus hautes régions habitées du monde, la Ville des Vents donne une vue saisissante sur les villages environnants tels que Llachon.

Juliaca et ses alentours regorgent de sites touristiques intéressants, comme la place Bolognesi. Les habitants de la ville, qu’on appelle les Juliaqueñas et les Juliaqueños, se feront une joie de vous faire découvrir leurs cultures et leurs rites culinaires. Cela ajoutera du piment à votre séjour à Juliaca. L’espagnol est la première langue vivante. Le quechua, langue officielle du Pérou depuis 1975, a survécu dans les tribus autochtones.

Que faire à Juliaca ?

La première chose à faire est de parcourir la ville à pied. Vous y découvrirez les monuments touristiques de la cité tout en côtoyant les autochtones. Cela enrichira et agrémentera votre voyage au Pérou.

Les édifices religieux

Amateurs d’architecture, visitez à tout prix l’église Santa Catalina. Les premières pierres ont été posées en 1649 sur l’initiative des Jésuites, mais la construction n’a été achevée que 125 ans plus tard. Cela se comprend vu la magnificence de cet édifice. La façade de style baroque en pierre de taille gracieusement sculptée force l’hommage et le respect. Ne manquez pas de contempler son remarquable clocher, construit à base de sillar issu des carrières d'Arequipa. L’église de la Grâce, bâtie au xixe siècle, séduit par son grès rose caractéristique. Poursuivez la visite en faisant un tour au   couvent franciscain, appelé aussi couvent de Santa Barbara,  dont le style gréco-romain vous fera transporter dans un voyage culturel très captivant. Enfin, le Christ blanc, inauguré en 1987, offre une vue panoramique sur toute la ville de Juliaca.

Carnaval de Juliaca

Envie de vous défouler durant votre séjour au Pérou ? Programmez votre voyage entre mi-février et mars, où a lieu la célébration du Pachamama, la déesse « Terre-mère ». Une ville en liesse vous accueillera. De grandes banderoles parées de fleurs, de guirlandes en papier avec de jolis motifs et des œuvres peintes orneront les bâtiments. Tous les habitants se mettent à décorer leurs maisons et leurs magasins. Vous découvrirez un mariage entre traditions andines et catholiques. Durant la journée du Carnaval, vous serez emporté par l’ambiance dans la rue grâce aux musiques, danses et costumes qui marqueront l’événement. N’oubliez pas votre appareil photo pour immortaliser les moments forts de votre séjour au Pérou. 

Vous pourrez également profiter des sites touristiques aux environs.

Taquille

Connue pour ses textiles inscrits au patrimoine culturel immatériel de l'humanité, l’île Taquille fait partie des incontournables de la région de Juliaca. Elle fut un lieu d’exil politique durant la période coloniale avant de connaître un sort plus heureux en mettant en valeur son patrimoine culturel. Chaque année, plus de 40 000 touristes viennent rendre hommage à cette île fleurie et sauvage, où la mondialisation n’a pas acquis droit de cité. Les hommes apprennent à tricoter et à filer dès l’âge de huit ans, alors que le tissage est l’affaire des femmes. Un havre de paix absolu à 45 km seulement de Puno.

Las Calceteras

Ce marché artisanal est the place to be pour acheter des souvenirs. Las Calceteras est niché dans le centre-ville sur la Plaza Bolognesi. Parcourez ses différents étages pour trouver votre bonheur : vêtements pour homme et femme, des jouets, des objets décoratifs ou encore des tapis, etc.

Le lac Titicaca

Immanquable site touristique, le lac Titicaca séduit les promeneurs pour son cadre verdoyant et romantique. Pêche à la truite, navigation de plaisance, observation d’oiseaux ou escapade en amoureux sur l'île d'Amantani, le choix est large. Le lac Titicaca offre plus que jamais des moments de vacances privilégiés pour tous.

Petite virée à Puno

Vous apprécierez de visiter les lieux touristiques se trouvant sur le chemin liant Juliaca et Puno, soit un trajet de 40 minutes environ. Le musée Carlos Dreyer vous surprendra grâce à ses diverses expositions. La cathédrale baroque ainsi que La Casa Del Corregidor sont également à découvrir. De passionnantes histoires vous attendent à bord du bateau-musée Yavari.

Gastronomique

Laissez-vous entraîner dans un voyage gastronomique des plus palpitants en goûtant les saveurs authentiques du Pérou. Votre séjour à Juliaca en est une occasion pour s’y mettre. Les plats à base de poissons sont à l’honneur.

Ceviche : Mets très en vogue au Pérou, ce poisson cru mariné est très recommandé. Son goût diffère selon le cuisinier, donc n’hésitez pas à en goûter à plusieurs reprises et dans différents endroits.

Escabèche : Cette marinade à base de vinaigre se prépare avec du poisson ou du poulet.

Anticuchos : Rien de tel que des brochettes de cœurs de bœuf grillés pour se retrouver avec des amis ou la famille.

Essayez l’Aji de gallina, de la viande de volaille cuite avec de l’eau et assaisonnée de sauce au piment jaune, du lait, du fromage, des noix et de la chapelure. Nous ne citerons plus la Causa rellena, le Lomo Saltado… Pour les boissons, goûtez au Chicha morada et au Pisco sour. Pour les desserts, les Arroz con leche et Mazamorra raviront vos papilles. La richesse culinaire de la région vous transportera dans une découverte passionnante et inoubliable des terres péruviennes.

Le climat

Dotée d’un climat océanique chaud avec un hiver sec, la ville de Juliaca connaît une température moyenne annuelle de 11° C. En effet, sa position géographique en altitude fait qu’il y fait froid et venteux à partir du mois de mai au mois de septembre. Le climat est plus ou moins correct entre octobre et décembre, car la température atteint  12° C durant cette période avec des pluies moins intenses qu’en début d’année.

Comment y aller ?

L’accès de Juliaca est extrêmement facile. La ville a l’avantage d’héberger l’unique aéroport accueillant des vols internationaux dans toute la région de Puno.

Le voyageur atterrit à l'aéroport Inca Manco Cápac, qui porte le nom du premier empereur Inca. De nombreuses compagnies aériennes, à l’instar d’Air France, Liberia et Air Europa, exploitent la ligne Paris-Juliaca. Comptez entre 16 h et 19 h 30 min de vol selon le transporteur choisi.

Comment se déplacer dans la ville ?

Pour ceux qui souhaitent louer une voiture, le permis français est valable au Pérou pour une durée de 3 mois.

La marche : C’est le mode de déplacement le plus répandu. Si vous souhaitez donc vous mélanger dans la masse populaire pour mieux apprendre leurs cultures, cette option est la meilleure.

Le taxi : Très nombreux dans la ville, les taxis vous amèneront vers les endroits précis de votre choix. Si vous n’êtes pas trop désargentés, c’est une bonne alternative pour jouir de l’ambiance locale en toute tranquillité.

Le bus : Pour les déplacements à longue distance, prenez le bus.

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859