Yucay - Guide Pérou - Nouvelle agence bientôt

Yucay

Dans la Vallée Sacrée des Incas, où elle était autrefois la capitale, Yucay allie nature et histoire. Découvrez des propriétés royales, des terrasses agricoles séculaires et encore plein d’autres curiosités au cœur d’un territoire montagneux propice à la randonnée.

Histoire

A Yucay, les terres ont toujours été fertiles et le climat agréable. Le troisième empereur de l’Empire Inca Huayna Capac y a fondé son domaine royal. A part son palais, il a aménagé de nombreuses terrasses agricoles et un système d’irrigation toujours visible de nos jours.

Pendant l’invasion espagnole à Cusco au XVIe siècle, Manco Inca et son armée ont lutté avec acharnement pour protéger Yucay. Lorsque Sayri Tupac lui a succédé quelques années plus tard, n’ayant pas la même ardeur que son père, le nouvel Inca a fini par conclure un pacte avec les Conquistadors.

Sayri Tupac a reçu des lots du territoire où il a bâti son palais. De leur côté, les Espagnols ont établi une « encomienda » dans la vallée et en ont tiré de larges bénéfices tout au long de la vice-royauté du Pérou. En 1905, le district de Yucay a été officiellement délimité au sein de la province d’Urubamba.

Visiter Yucay

Juste à quelques minutes d’Urubamba, Yucay est une petite ville avec seulement quelques rues de large, une architecture coloniale attrayante et beaucoup de verdure à offrir. Au centre, une grande place herbeuse invite au farniente et donne sur une paire de logements de bonne facture. Les touristes ne sont pas nombreux et il n’y a pas non plus de marché à Yucay. Les habitants mènent un mode de vie simple, la plupart travaillent dans des fermes ou dans les terrasses agricoles. Des guides touristiques disent que Yucay est la plus belle ville du monde. Demandez aux étrangers qui ont choisi d’y rester, les raisons sont nombreuses…

Plongez dans le monde des Incas

Principale attraction à Yucay, le Palais de Sayri Tupac renferme de nombreuses curiosités. Commencez par scruter les peintures murales étonnement préservées. Observez ensuite les structures qui semblent former un calendrier lunaire. Il y a également un four à céramique datant de la période préhispanique.

Pour la prochaine étape de votre circuit à Yucay, rendez-vous au portail Antibamba pour admirer la pierre mythologique des Incas. Selon la tradition, les gravures sur cette formation rocheuse représentent les trois mondes : le Kay Pacha où vivent les êtres terrestres, Uku Pacha ou le monde des morts et le Hanan Pacha où résident les dieux. En regardant bien, vous remarquerez un espace où vous pouvez placer votre main.

Faites une randonnée dans la vallée sacrée

Autour de Yucay, les paysages montagneux appellent à l’aventure. L’une des promenades les plus populaires conduit aux murs incas. En chemin, vous allez traverser des champs cultivés, d’anciennes gouttières et une petite série d’habitations andines. C’est un itinéraire simple et adapté à tous. Si vous recherchez plus de sensations fortes, grimpez vers les hauteurs du San Juan au sommet de la ville. Attention, il faut être accompagné par un guide pour effectuer l’ascension qui peut prendre jusqu’à quatre heures de marche.

Enfin, ne quittez pas Yucay sans avoir exploré ses terrasses agricoles. Selon les archéologues, ces plateformes occupaient près de 75% de la vieille ville dans le passé. La plus connue est celle de Pacaypata, l’une des plus grandes réalisations de ce type dans tout Cusco. Desservis par des escaliers sur les côtés, le site s’étend sur 100 m de longueur et 5 m de hauteur.

Climat

Parmi toutes les villes de la Vallée sacrée des Incas, Yucay jouit du meilleur climat. Sur l’année, la température varie entre 6 et 23 °C. Les précipitations sont abondantes entre novembre et avril. La météo s’adoucit ensuite, avec une petite quantité de pluie, de mai à octobre. Assurez-vous d’avoir un chapeau pour vous protéger du soleil pendant la journée et des vêtements à manches longues pour ne pas avoir durant la nuit. Vous pouvez ensuite apporter un poncho pour vous couvrir pendant les averses. Même si Yucay se trouve à un emplacement moins élevé que Cusco, certaines personnes peuvent avoir le « mal de l’altitude ». Pour y faire face, buvez beaucoup d’eau pendant le voyage, à moins que vous ne préfériez une bouteille de thé à feuilles de coca.

Comment s’y rendre ?

En partant de l’ancienne capitale impériale Cusco, prenez un bus en direction d’Urubamba. Descendez à l’arrêt de la rue Pavitos dans le centre-ville, puis continuez le voyage en minibus au prix de 3 dollars. Comme il n’y a que 4 km entre Urubamba et Yucay, vous pouvez marcher ou rouler à vélo.

Comment se déplacer ?

Il y a des bus, des taxis et des minibus pour assurer vos déplacements à Yucay.

Que faire à Yucay ?

  • Apprendre les légendes Incas
  • Découvrir les ruines du Palais de Sayri Tupac
  • Demander la bénédiction des dieux au portail Antibamba
  • Se promener dans les terrasses
  • Profiter de la vue panoramique depuis San Juan, etc.
3 photos

Bonjour

Je suis de "Nouvelle agence bientôt". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.