Temple de Wiracocha de Raqchi - Guide Pérou - Amerika Voyages

Temple de Wiracocha de Raqchi

Rendez-vous dans la vallée au sud de Cusco pour découvrir l’une des constructions incas les plus ambitieuses du Pérou. Faisant partie du complexe archéologique de Raqchi, le Temple de Wiracocha est la plus haute structure de tout l’Empire Inca. Profitez de votre passage dans le village pour voir les anciennes maisons de la noblesse et d’autres vestiges chargés d’histoire.

Histoire

Dans la cosmovision andine, Wiracocha est vénéré en tant que « Dieu créateur de l’univers ». Le temple à Raqchi a été érigé en son honneur à l’époque pré-inca. Selon la légende, Wiracocha a visité la contrée, mais les habitants se sont montrés hostiles envers lui. Ils l’ont pourchassé avec des armes et ont tenté de le tuer. Fou de colère, Wiracocha a déclenché une « pluie de feu » sur le village pour imposer sa suprématie. Cette histoire remonte au temps de la civilisation des Canas. Comme il y a un volcan actif à proximité, le Quimsachata, on peut associer la « pluie de feu » à son éruption.

Des historiens suggèrent que c’est l’Inca Pachacutec qui a initié la construction du temple de Wiracocha. Pour d’autres, il s’agit de l’œuvre de l’Inca Viracocha (Hatun Tupac, huitième souverain de l’Empire Inca) qui l’a bâti après avoir vécu un rêve avec le dieu andin.

Le complexe de Raqchi assurait différentes fonctions. Lieu de culte du dieu Wiracocha de prime abord, c’était également un centre cérémoniel et administratif. Il y avait aussi un site de fabrication d’objets en céramique. Le village trouvait sa place sur le Chemin de l’Inca (Qhapaq Ñan), un réseau de routes précolombiennes qui reliait tout l’Empire Inca.

Visiter le temple de Wiracocha

Parmi toutes les destinations du Pérou, la région de Cusco est la plus énigmatique et la plus fascinante. Chaque circuit à travers l’ancienne capitale des Incas livre des secrets. A environ 120 km de la ville de Cusco, vous atteignez le village de Raqchi où les fouilles se poursuivent jusqu’à ce jour. C’est dans cet endroit hors du temps, peu connu des touristes, que trône le Temple de Wiracocha. L’édifice a été en grande partie démantelé par les Espagnols lors de la colonisation, mais ses vestiges s’inscrivent au firmament des complexes archéologiques liées à l’indianité.

Extasiez-vous devant une construction monumentale

Le Temple de Wiracocha impressionne par ses dimensions titanesques. Son mur central culmine entre 18 et 20 mètres de haut. Ses instigateurs ont utilisé des pierres volcaniques pour construire les fondations, tandis que la partie supérieure est faite en adobe. Des fenêtres et des portes s’alignent le long de la structure.

Le temple dans sa conception adopte une forme rectangulaire et mesure environ 90 mètres de longueur sur 25 mètres de largeur. Il comporte deux étages. Des deux côtés de l’édifice se dresse une rangée de 11 colonnes circulaires avec une base en pierre et le reste en boue. Celles-ci soutenaient un toit à double pente depuis longtemps disparu. Tous ces éléments se caractérisent par un assemblage parfait des pierres (finement polies). Ainsi, même s’il n’en demeure aujourd’hui que des ruines, le Temple de Wiracocha illustre l’ambition, le savoir-faire et la rigueur des Incas lors de la construction des édifices cérémoniels.

Explorez les autres vestiges du complexe archéologique de Raqchi

En vous promenant dans les ruelles de Raqchi, vous pouvez voir les colcas (entrepôts de forme circulaire) où les habitants stockaient les récoltes. Le village comptait 200 silos dans le passé. Ne ratez pas non plus le complexe d’habitations à six patios, ainsi que les cinq phaqchas (sources) où les dirigeants prenaient leur bain. En suivant le Chemin de l’Inca, à environ 500 m du site, vous tomberez sur le cuartel (caserne) et le cárcel (prison) de Raqay. Chaque année, durant le troisième dimanche du mois de mai, les anciennes terrasses de Raqchi accueillent l’un des événements cultes consacrés à la culture inca : le Festival folklorique de Raqchi. C’est la meilleure occasion pour découvrir les danses guerrières, les rites religieux, les produits et le mode de vie des laboureurs, etc.

Comment s’y rendre ?

Raqchi où se trouve le Temple de Wiracocha est à environ deux heures de route de Cusco (120 km). Comme les transports sont limités dans la zone, il est conseillé de voyager avec votre propre transport, un taxi ou une voiture de location avec un chauffeur certifié.

Horaires et tarifs

Le Temple de Wiracocha et le complexe archéologique en général sont accessibles du lundi au dimanche à partir de 7h jusqu’à 18h. L’entrée coûte 20 soles péruviens pour les adultes et 5 soles pour les étudiants.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Antoine Torilloux de "Amerika Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 745 565