Musée Inkariy - Guide Pérou - Espace Temps

Musée Inkariy

Vous projetez de visiter la vallée sacrée de Calca au sud du Pérou ? Faites un détour dans le musée Inkarii qui vous plonge dans les civilisations précolombiennes.

Pause culturelle au musée Inkarii

Le musée Inkarii est l’une des nombreuses attractions touristiques qui invitent à s’attarder un peu dans la vallée de Calca. N’hésitez pas à y passer si vous êtes curieux d’en savoir plus sur les civilisations andines qui ont existé au Pérou, sur leur organisation sociale et que vous avez envie de découvrir leur patrimoine artistique et religieux.

Le musée Inkarii n’est pas un musée comme les autres. Au lieu d’exposer des pièces historiques, il met à profit des œuvres d’artisans - sculptures, peintures et mannequins - pour faire revivre le glorieux passé de Cuzco. En parcourant les neuf salles du musée, vous apprendrez notamment que l’histoire de Cuzco remonte plus loin que l’empire Inca. Un déjeuner sur place est proposé sur réservation pour profiter pleinement de l’excursion. Mêlant éducation et divertissement, la visite du musée Inkarii est idéale pour ceux qui explorent la vallée en famille.

Histoire du musée

Le musée Inkarii a ouvert en 2002. Le porteur du projet est la famille Mérida qui se trouve à la tête d’un mouvement artistique indigène répandu en Amérique Latine et dans le reste du monde. Ses chefs de file étaient Edilberto et Edgar Merida. Le couple a transmis la maîtrise de cet art à leurs enfants et leurs petits-enfants. A leur tour, ces derniers entendent servir une bonne cause avec leurs manifestations artistiques : rendre l’histoire des cultures précolombiennes accessible à tous. D’où l’idée de ce musée.

Pour constituer sa collection, la famille Mérida n’a pas réuni les objets d’époque retrouvés sur les sites de fouille. Elle a puisé dans les ressources artistiques. Il a fallu dix ans de travail pour reproduire l’univers social et culturel de l’époque en s’inspirant des découvertes archéologiques. Peindre, sculpter, graver, dessiner, composer des mannequins… La force d’expression du langage visuel est utilisée pour retracer l’histoire des ancêtres du Pérou. Pour ce faire, les Mérida ont travaillé main dans la main avec le Département culturel de l’Etat.

La sculpture du dieu Wiracocha dans la cour du bâtiment a nourri les plus vives polémiques. Les artistes l’ont façonnée sans avoir obtenu l’accord du ministère péruvien de la Culture. Le reproche vient de ce que Wiracocha n’est pas une divinité principale du panthéon inca. Longtemps critiqué, l’ouvrage est désormais admiré par les visiteurs du monde entier.

Aujourd’hui

Le musée Inkarii n’est que l’un des innombrables sites à visiter lors d’une descente dans la vallée sacrée. Ce qui fait sa différence, c’est son langage dynamique, que les enfants sont en mesure de comprendre facilement. Déployant des dioramas (dispositif de présentation par mise en situation ou mise en scène d'un modèle d'exposition avec des effets son et lumière), l’exposition fera le bonheur des petits et des grands.

Les points forts du musée

Le musée Inkarii est une vraie machine à remonter le temps. C’est un voyage dans le Pérou préhispanique. Un voyage qui vous conduit chez le peuple Caral, vous plonge dans la culture Chavin et ses sculptures mythologiques, vous mène à la rencontre des potiers et des tisserands de Paracas, avant de vous faire visiter le royaume Inca de Cuzco. Le dépaysement est au rendez-vous.

La culture Caral

Cette salle est consacrée à la civilisation Caral, la mère des civilisations péruviennes. Les six pyramides de pierre de la vallée Supe, qui ont sensiblement le même âge que les pyramides d’Égypte, sont ce qu’elle a réalisé de plus remarquable.

La culture Chavin

La culture Chavin s’est répandue dans la région de Cuzco un siècle avant J.-C. Le culte religieux s’est complexifié ; les hommes ont maîtrisé l’art de la céramique et la domestication de la nature. Parmi les pièces de la collection, on trouve des chefs de tribu se prosternant aux pieds d’une idole taillée en pierre.

La culture Paracas

La salle suivante présente l’héritage culturel des Paracas. Admirez les vases en terre cuite ainsi que la mode vestimentaire de l’époque ! La mise en scène des cérémonies funéraires est digne d’éloge.

La culture Moche

Apparue au Ier siècle ap. J.-C. et éteinte au xviiie siècle, la civilisation des Moche se caractérise par le progrès des sciences agricoles. Les Moche ont développé une agriculture prospère sur les sols de la côte nord du Pérou en aménageant des infrastructures hydrauliques.

Les cultures Nazca, Wari et Chimu

Les galeries suivantes vous feront voyager chez les peuples Nazca, Wari, Lambayeque et Chimu. Les Lambayeques se sont fait connaître par l’art de la joaillerie.

La culture Inca

La neuvième et dernière salle met en évidence le patrimoine artistique, culturel et religieux de l’empire inca.

Avant de franchir le seuil du musée, prenez vous en photo devant la statue du dieu Wiracocha qui mesure 11 m de haut. Pour votre information, Wiracocha est un empereur Inca du xve siècle admis plus tard au rang des divinités andines. La sculpture trône majestueusement dans la cour centrale du musée.

Infos pratiques

Frais d’entrée

L’accès du musée est payant : 35 sols par personne (7,31 €). Ce prix ne comprend pas le déjeuner. La visite tout compris coûte 55 sols (11,49 €) et nécessite une réservation.

Horaires d’ouverture

Le musée est ouvert tous les jours de 9h à 17h30.

Meilleure période pour visiter

Les mois de mars à octobre affichent les conditions climatiques les plus agréables. Pour fuir l’agitation touristique estivale, vous pouvez planifier votre visite au printemps ou en automne.

Comment s’y rendre ?

Le musée Inkarii se trouve sur la route de la vallée sacrée de Calca. Près de 53 km le séparent de la ville de Cusco. Entre le bus public, le combi, le collectivo et le taxi, vous trouverez sûrement la facilité de transport qui vous convient. Les touristes soucieux du confort peuvent héler un taxi : le prix de la course se situe entre 40 et 60 sols, soit entre 8,5 et 13 euros.

Dans les environs

Vous avez adoré la collection du musée Inkarii ? D’autres ruines incas méritent une visite dans la Vallée Sacrée :

  • Le village d’Ollantaytambo et sa magnifique forteresse ;
  • Le temple Nauca Iglesia ;
  • Le palais royal de l’inca Pachacutec ;
  • Les cultures en terrasse de Moray et les lagons de Mara.
5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859