Les sarcophages de Carajia (attraction)

En plein cœur de la région d'Amazonas , dans la partie nord du Pérou se trouvent les sarcophages de Carajia.

En effet, outre les Egyptiens , les Incas et les Chachapoyas , les anciennes civilisations péruviennes ont également pratiqué la momification.

Carajia se distingue par la forme anthropomorphe de ses sarcophages et son emplacement stratégique,

perché en haut d'une falaise pour séduire les touristes.

Elle renferme toute une histoire passionnante révélant la richesse culturelle du peuple Chachapoyas.

En plus de cela, le site de Carajia est entouré de magnifiques chutes d'eau et de bien d'autres sites archéologiques intéressants.

Histoire

Revenons à l'époque du règne des Chachapoyas durant la période Huari (1438 à 1532).

Cette civilisation pré-incaïque avait coutume d'enterrer en hauteur, ses hauts-gradés ou les hauts fonctionnaires de la société.

Elle choisissait toujours des lieux réputés inaccessibles afin de protéger les dépouilles des pilleurs de tombe.

Les corps momifiés et conservés dans des sarcophages typiques , sont tournés vers l'est (vers le lever de soleil) et proches de l'eau. Les Chachapoyas respectaient ces conditions funéraires, car ils croyaient en

la renaissance.

Comme ils pensaient également que les morts veillaient sur eux, ces sarcophages peuvent parfois être tournés vers un village.

La découverte du site a eu lieu en 1984 par l'archéologue péruvien Federico Kauffmann , en étroite collaboration avec le Club Péruvien des Andes.

A part les membres de cette association, un guide touristique du nom de Carlos Torres Mas a aussi participé à ces trouvailles.

Ils ont trouvé au total 14 sarcophages répartis en deux catégories selon leur emplacement et leur forme. Les études ont permis de définir la création de ces derniers durant les années 1460.

Les Sarcophages de Carajia

A 42 km au nord-ouest de la ville de Chachapoyas se trouvent les sarcophages de Carajia (ou Karajia ), ils sont situés dans la province de Luya.

Comme mentionné plus haut, Carajia comprend deux catégories de sarcophages.

Sept d'entre eux caractérisent vraiment le site, avec leur forme humaine et leur gigantesque dimension.

Ils sont juchés sur la paroi droite du ravin de Solmal au sud de la région, à 200 mètres au-dessus du sol.

Les autres sarcophages se trouvent un peu plus à gauche de la première catégorie. Ils sont plus petits et moins élaborés.

Première catégorie de sarcophages

Arrivés sur le site, vous trouverez 6 sarcophages sur un creux de la falaise. En réalité, ils étaient 7, mais à la suite d'un tremblement de terre en 1928 , l'un d'entre eux est tombé.

Cette chute a entrainé des ouvertures dans les autres cercueils, car ils étaient liés entre eux et placés côte à côte.

Mesurant 2,5 mètres de hauteur et représentant une forme humaine, les 6 sarcophages de Carajia ont une tête longue ressemblant au masque funéraire en argile des Chachapoyas. Leurs nez et leurs mâchoires accentuent leurs traits, sans parler de la dominance de leurs mentons bien affinés.

Avec un corps en forme de capsule vide, leurs troncs sont dépourvus d'épaules et de membres.

Les momies sont placées dans cette capsule, en position fœtale.

Les archéologues ont affirmé que ces cercueils représentaient bien les Chachapoyas qui sont de grande taille, avec des traits accentués et de peau claire.

Si le cou porte une décoration proche des colliers, le corps et la tête sont aussi embellis de peinture rouge de deux tons, appliquée sur un fond blanc.

Les plumes à la taille signifieraient leur adoration des oiseaux et leur promiscuité par rapport au ciel.

Un signe triangulaire au niveau du sexe laisserait croire que le personnage de gauche serait une femme. Des crânes posés sur la tête de certains cercueils supposeraient également que certains étaient des guerriers.

Les sarcophages de Carajia ont été fabriqués à partir de différents matériaux : l'argile, la paille sèche, des pierres, des végétaux secs et des bâtons de bois.

Quant aux momies qui y étaient conservées, elles étaient accompagnées de céramiques et d'autres objets. Les cercueils sont restés pratiquement intacts durant les années qui se sont succédé.

Aujourd'hui, ils font la réputation touristique de la ville de Chachapoyas, de la région d'Amazonas voire du Pérou tout entier.

Deuxième catégorie de sarcophages

Cette montagne abrite d'autres sarcophages. Une momie allongée , par exemple, est nichée un peu plus à droite où l'on peut remarquer une ouverture sur le mont.

Vers la gauche se trouvent également deux types de cercueils moins élaborés.

Le premier a été pillé dans les années 80. Le deuxième, un peu plus loin vers la gauche dispose d'une entrée partiellement fermée avec de l'argile. Vous reconnaîtrez le site quand vous apercevrez une image de tête à l'extérieur.

Comment s'y rendre ?

De Lima à Chachapoyas

Il faut rejoindre Chachapoyas une fois arrivé à l'aéroport de Lima. Depuis ce dernier, vous prendrez en premier lieu un vol pour Tarapoto puis voyagerez en combi durant 8 à 9 heures pour arriver à Chachapoyas.

Vous pouvez aussi prendre un avion de Lima à Jaén. Un bus vous amènera à Chachapoyas en seulement 3h30.

De Chachapoyas à Carajia

Le trajet prend 1h30 environ. Avec une voiture privée, vous pouvez rouler sans difficultés, car la route est en bon état.

Bonjour

Je suis Veronika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 1 6841143