la centrale hydroélectrique de Machu Pichu - Guide Pérou - Espace Temps

la centrale hydroélectrique de Machu Pichu

Lors de votre prochain road-trip à Cusco, région méridionale du Pérou, pensez à visiter la centrale hydroélectrique de Machu Pichu. Hydroelectrica est un bon point de départ pour des randonnées vers le Machu Pichu en passant par le village d’Agua Calientes. Revue de détail de cette attraction.

Découvrez Hydroelectrica, un patrimoine industriel de Machu Pichu

La ville de Machu Pichu a gardé en mémoire sa splendeur d’antan, à l’époque où le roi Inca Patchacutec fit bâtir une solide citadelle au cœur des Andes. Vous avez certainement entendu parler du Temple de l’Eau, du Temple du Soleil ou du Palais Royal, entre autres ruines à découvrir dans cette cité. Mais savez-vous qu’un patrimoine industriel datant de l’après-guerre attend d’être visité à Machu Pichu ? Il s’agit d’Hydroelectrica, une immense centrale hydroélectrique qui exploite les eaux de la rivière Vilcanota afin d’approvisionner les départements de Cusco, de Puno et d’Apurimac en électricité.

Histoire de la centrale

La mise en service de la centrale n’a été effective qu’en 1985. Toutefois, le projet a été conçu dès le milieu des années 50. Au début, sa puissance se limitait à 20 mégawatts. Lorsqu’un groupe de turbines Francis est venu en renfort en 1965, la centrale a vu sa production doublée. En 1980 eurent lieu de gros travaux d’extension. Trois turbines Pelton ont été intégrées au système, ce qui portera la capacité de production d’Hydroelectrica à 107 mégawatts en 1985. Les habitants des montagnes ont pu avoir accès à l’éclairage et à l’eau potable. Les activités minières et industrielles ont pris de l’ampleur. En 1998, une terrible inondation s'est abattue sur Cuzco. Ce fut un coup dur pour Hydroelectrica, dont les opérations de production ont été mises en veilleuse. La phase de reconstruction a duré plus de trois ans. Depuis juillet 2001, la centrale fonctionne en continu.

Aujourd’hui

Bien que d’origine récente, Hydroelectrica fait partie du patrimoine communal de Cuzco. Sans la qualifier d’ « attraction incontournable », c’est un point de départ pour les itinéraires touristiques vers le Machu Pichu. Une voie ferrée part de la centrale hydroélectrique. En s’engageant dans une jungle tropicale, la voie ferrée traverse des virages en épingle à cheveux.

Par son potentiel de production, elle est la troisième centrale hydroélectrique du Pérou et la première dans le sud du pays.

Visite de la centrale

La visite vous plonge à livre ouvert dans l’histoire de l’ouvrage, depuis ses débuts en 1954 jusqu’à sa rénovation récente en 2015, qui a porté sa capacité de production d’électricité à 190 mégawatts, soit le double de celle de 2001. Les visiteurs auront une vision claire des défis énergétiques d’Hydroelectrica, du rôle vital de l’énergie dans le développement des compagnies minières et industrielles ainsi que des engagements de la centrale en matière de responsabilité environnementale. Le tour du barrage et de la lagune est également intéressant. Par contre, les ouvrages de canalisation ne sont pas visibles car ils sont souterrains.

Infos pratiques

Quand visiter ?

La période de mai à octobre est idéale pour visiter Hydrolectrica. Il fait beau et chaud durant ces mois, les jours de pluie étant exceptionnels. Mais, revers de la médaille, l’affluence touristique est importante, surtout au Machu Pichu. Un conseil : partez au printemps ou en automne.

Comment s'y rendre ?

Le train est le moyen le plus pratique pour se rendre à Hydroelectrica. Depuis Cusco, le voyage dure environ trois heures. Les aventuriers qui aiment voir du pays troqueront volontiers le train contre le bus public. Ils pourront se délecter du panorama : le puissant fleuve et la végétation luxuriante. Mais un avertissement s’impose : l’état des routes laisse à désirer, et, en cas de pluies, des glissements de terrain sont à craindre. Il est possible de faire une partie du chemin en train et l’autre partie à pied. Pour cela il faut suivre la voie ferrée jusqu'à Agua Calientes, la dernière étape avant d’atteindre le fameux Machu Pichu.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859