Cocalmayo - Guide Pérou - Espace Temps

Cocalmayo

Situés à 4 km du centre-ville de Santa Teresa, à 221 km à l’ouest de Cuzco, les bains thermaux de Cocalmayo attirent bien des voyageurs et des curistes. Découvrez notre guide pratique de Cocalmayo.

Un sauna en plein air dans les sources chaudes de Cocalmayo

Santa Teresa est une étape populaire sur la route de Machu Pichu et de son prestigieux site archéologique. Avez-vous essayé un sauna en plein air dans un superbe cadre au pied des falaises rocheuses des Andes ?

Prenez la route de Santa Teresa, une ville de rivières et de montagnes lovée dans la région de Cuzco. La route passe par des rangées interminables de café et de cacao. Tout au long de l’année, plusieurs fêtes patronales animent la ville, qui rendent hommage aux saints de l’église. L’activité touristique numéro un est cependant le thermalisme. Longeant la rivière Urubamba, les trois sources chaudes de Cocalmayo attendent les plaisanciers. Soulagez vos muscles souffrants, soignez votre mal de dos ou offrez-vous tout simplement une pause bien-être en vous délectant du décor incontournable de la vallée des Incas. Le complexe thermal est équipé de douches, de vestiaires et de terrains de sport. Consacrez-y un petit arrêt après avoir fait le tour du patrimoine naturel et culturel de Machu Picchu.  

Particularités géologiques et chimiques

Les sources chaudes de Cocalmayo sont d’une limpidité parfaite, ce qui n’est pas le cas des autres thermes du Pérou. La température des eaux se stabilise autour de 42o C. Leurs vertus curatives sont reconnues : elles peuvent éliminer les rougeurs de la peau, chasser un méchant rhumatisme ou calmer les douleurs lombaires. Cette propriété médicinale est liée à la forte concentration en sels minéraux : calcium, magnésium, sodium, sulfate, bicarbonate, etc.

Aujourd’hui : une attraction touristique importante

La plupart des blogs de voyage présentent les sources de Cocalmayo comme la meilleure source thermale de Cuzco. Quelques-uns les décrivent même comme le fleuron du thermalisme péruvien. Faites-y donc un détour lors de votre prochain road-trip à Cuzco ou à Machu Pichu.

Baignade dans les sources chaudes de Cocalmayo

Les trois piscines du complexe se fondent merveilleusement dans l’environnement naturel. Le fond est sableux, alors que les parois extérieures sont revêtues de pierre sculptée. Chaque piscine diffère par sa taille et sa profondeur. Se détendre dans les eaux chaudes cristallines, au milieu d’un décor privilégié, entre la rivière Urubamba et les gros rochers recouverts de végétation luxuriante, faire un sauna à plus de 1 600 m d’altitude, avec le condor des Andes qui plane dans les airs, l’expérience a de quoi griser.

À cause de la jungle dense, les moustiques abondent dans les parages. Pensez à vous munir d’un insecticide lorsque vous vous rendez sur place.

Après cette baignade réconfortante et relaxante, les visiteurs pourront jouer au football, pique-niquer ou lézarder au bord de la piscine. Le camping est également très apprécié. À proximité, des kiosques en bois vendent des bières et divers casse-croûtes.

Le centre est ouvert toute la journée et ne ferme que très tard. Ce large créneau horaire laisse aux flâneurs la possibilité d’admirer les étoiles qui réfléchissent leur éclat sur la surface des eaux à la nuit tombée.

Infos pratiques

Frais d’entrée

L’accès des sources thermales est payant. Un droit d’entrée de 10 sols s’applique aux étrangers, contre 5 sols aux visiteurs nationaux. Moitié prix pour les enfants.

Comment s’y rendre ?

Les sources chaudes de Cocalmayo sont facilement accessibles en bus, en train ou en collectivo depuis la ville de Cuzco.

Si vous optez pour le bus, il vous faudra prendre le bus pour Santa Maria à la gare de Cruz Del Sur. De là, vous changerez de ligne pour atteindre la ville de Santa Teresa. Comptez 5 heures de bus entre Cuzco et Santa Maria et 1 heure supplémentaire entre Santa Maria et Santa Teresa.

Une fois à Santa Teresa, des services de collectivos pourront vous emmener directement aux sources thermales en 10 minutes. Le point de ramassage des passagers se trouve près de la Plaza de Armas. Si vous aimez la marche à pied, le trajet prendra 20 minutes.

Meilleur moment pour visiter

Pour profiter de la cure thermale à Cocalmayo, la période de mai à octobre est certainement la meilleure. Mais vous ne serez pas seuls. Le site enregistre un grand nombre d’arrivées touristiques.

Dans les environs

Avant de quitter Santa Teresa, donnez-vous la peine d’explorer la ville fantôme de Coquequirao, connue pour ses ruines inca. Suivez la route de la jungle inca qui aboutit à Machu Michu ou refugiez-vous dans la réserve d’Abra de Malaga le temps d’une balade d’après-midi.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859