Quelle différence entre le lama et l'alpaga - Pasion Andina
Quelle différence entre le lama et l'alpaga

Quelle différence entre le lama et l'alpaga

04 avr. 2024

 

Lama et alpaga : comment les différencier ?

 Vous vous apprêtez à explorer les Andes sud-américaines ? Il est alors temps de faire la différence entre le lama et l’alpaga, ces deux charmants camélidés herbivores, que vous croiserez sans nul doute en altitude, sur les hauts plateaux de l’Altiplano péruvien… Découvrez leur origine et comment les distinguer lors de votre voyage au Pérou !

Dans quelles régions vivent le lama et l’alpaga ?
  Quelle différence entre le lama et l'alpaga  

Le lama et l’alpaga sont tous deux originaires d’Amérique du Sud, mais vivent dans des habitats différents. Alors que les lamas sont originaires des hauts plateaux des Andes (et vivent à environ 4 000 m d’altitude), les alpagas sont natifs des régions montagneuses de la Bolivie, du Chili et du Pérou (à 5 000 m d’altitude).

Les lamas sont élevés pour deux raisons principales : en plus d’apporter une aide précieuse aux éleveurs (en étant une très efficace « bête de somme », employée à porter de lourds fardeaux), ces derniers fournissent une laine plébiscitée par l’industrie textile.

De son côté, l’alpaga est seulement élevé pour sa laine ultra douce – très prisée, elle aussi, de l’industrie textile (et du marché haut de gamme en particulier). Sur les quatre espèces de camélidés que l’on retrouve sur les territoires sud-américains : le lama et l’alpaga sont les deux seules totalement domestiquées – car apprivoisées depuis des siècles !

Quelle est la différence entre le lama et l’alpaga ?

Ces deux charmants bestiaux de la cordillère des Andes sont des camélidés. Plus précisément, des animaux issus de la famille des artiodactyles – des mammifères ongulés ayant un nombre pair de doigts (comme le sont également les dromadaires ou les chameaux).

S’ils se ressemblent beaucoup, les lamas et les alpagas présentent aussi des différences physiques qui permettent de les distinguer aisément, dès lors que l’on sait reconnaître leurs signes distinctifs !

L’apparence physique des deux types de camélidés
  Quelle différence entre le lama et l'alpaga  

Le lama et l’alpaga ont un arbre généalogique un peu différent. Alors que les premiers sont des cousins du guanaco, les seconds sont apparentés à la vigogne – deux autres camélidés, mais sauvages.

La carrure

La principale distinction entre les deux bêtes se fait en premier lieu par leur carrure. Avec une taille et un poids pouvant atteindre 1,9 m et 200 kg : le lama est le camélidé le plus imposant. Grâce à son envergure, ce dernier peut supporter environ 40 kilos de charge sur son dos !

De son côté, l’alpaga a une carrure (un peu) moins imposante, avec une taille excédant rarement plus de 90 cm (à l’exception de quelques animaux qui peuvent mesurer 1,20 m) et un poids moyen de 80 kilos. Contrairement au lama, l’alpaga ne fait pas office de transporteur. La raison ? Il est doté d’un dos avec un angle de bassin très incliné, qui ne lui permet pas le port de charges…

Les oreilles
  Quelle différence entre le lama et l'alpaga  

De par leurs origines, leur anatomie présente quelques différences qui permettent de les distinguer. La plus discrète ? La forme des oreilles ! Plutôt longues et courbées vers l’avant pour les lamas, celles des alpagas sont plus arrondies et plus courtes.

Les dents

Alors que la dentition du lama est définitive à l’âge de 5 ans, les incisives d’un alpage continuent de pousser tout au long de sa vie ! Résultat ? Celles-ci doivent être régulièrement limées par les éleveurs !

Le comportement

Bien qu’ils vivent tous deux en communauté au sein d’un troupeau, le lama et l’alpage ont chacun un caractère bien distinct !

Le lama : le plus indépendant

Réputé pour son intelligence, le lama se révèle être un auxiliaire de travail très performant. Assez proche de l’homme (car éduqué depuis des siècles), il se laisse facilement manipuler. Brossage, tonte, attelage, portage : il se laisse faire… dès lors qu’on l’a amadoués ! En effet, le lama est réputé pour son caractère bien marqué et son penchant têtu, qui nécessite une petite phase d’approche et de mise en confiance. Il s’agit néanmoins d’un animal discret et curieux, qui se laisse caresser.

L’alpaga : le plus doux
  Quelle différence entre le lama et l'alpaga  

Bien que de nature calme, l’alpage n’apprécie pas… la solitude ! Pour être épanoui, il a besoin d’appartenir à un troupeau, pour pouvoir vivre épanoui auprès des siens. Plus doux que le lama (dans les deux sens du terme – caractère et fourrure, l’alpaga est néanmoins plus timide que le lama ; extrêmement gentil et docile.

À noter

Contrairement à l’idée (répandue par le Capitaine Haddock...), un lama ne passe pas son temps à cracher sur les hommes ! Un crachat est surtout pour lui un système de défense, qui lui permet de mettre à distance l’objet de sa colère. De même, il est encore plus rare de voir cracher un alpaga (et si cela se produit, cela est plutôt à l’encontre de l’un de ses congénères qu’à destination d’un humain).

Le pelage

Si la laine est le principal point commun des deux espèces, celle-ci compte, elle aussi, quelques dissemblances…

La laine de lama : le plus chaude

Plus épaisse que celle de l’alpaga, la laine de lama est aussi la plus chaude. Il existe plusieurs types de lama. Parmi eux : le lama wool (plébiscité pour sa laine abondante et ses poils bouclés) et le lama silky (réputée pour la grande qualité de sa laine douce et brillante).

La laine d’alpaga : la plus douce

Plus douce que celle du lama, la laine d'alpaga est conseillée pour les peaux sensibles (sa fibre est d’ailleurs considérée comme l’une des plus fine et douce du monde). Sa délicatesse, ses nombreuses teintes et ses bonnes propriétés thermiques font de la laine d’alpaga une matière rare, très prisée de l’industrie de luxe.

Comment s'appelle le bébé de l'alpaga ?
  Quelle différence entre le lama et l'alpaga  

Le petit de la femelle (hembra) alpaga et du mâle (macho) est appelé cria. Il s’agit d’un dérivé du verbe criar, qui signifie « élever » en espagnol. Une femelle ne donne naissance qu’à un seul bébé par an.

Comment s'appelle la laine de lama ?

La laine de lama n’a pas de nom spécifique dédié, mais est souvent associée à la « laine d’alpaga », en raison de la ressemblance entre les deux animaux. La laine de lama est légèrement plus épaisse que celle de l’alpaga, et donc plus chaude.

Qui est le cousin du lama ?

Le cousin du lama est le guanaco. Il s'agit d'un camélidé sauvage, contrairement au lama qui est considéré comme un animal domestique !

 

 

 


Audrey  Denjean

 

Bonjour

Je suis Lionel STOLLER de "Pasion Andina ". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.