Trekking

Tour de l'Ausangate long

L'Ausangate occupe une place particulière dans la région de Cusco. Plus haut sommet de la région, visible depuis de très nombreux endroits distants de la région il est le "seigneur" tutélaire des montagnes de la région et leur doyen. Doté d'une personnalité débonnaire mais forte et d'autorité il est Apu (Seigneur, divinité du panthéon andin) principal des Andes cusquéniennes.

3h 30m-125km
Tinki
2h 30m
Upis Ausangate

Jour 1En route pour l'Ausangate

  • Nous venons vous chercher à votre hôtel à Cusco pour vous emmener dans les hautes terres de la cordillère de l'Ausangate. Une fois arrivés au point de départ du trek nous rencontrons notre équipe locale de muletiers et leur chef ainsi que notre cuisinier. Pendant qu'ils déchargent le matériel, la nourriture et nos bagages pour les charger sur les chevaux nous démarrons doucement notre marche jusqu'à la maison de Tomas ou nous prendrons notre premier déjeuner pique-nique préparé par le cuisinier.

  • Une fois notre déjeuner avalé nous repartons pour Upis sous la vigilance bienveillante de l'Ausangate ("Apu" veut dire "Seigneur", les montagnes sont les seigneurs tutélaires des Andes et ils sont révérés comme des saints). Nous remontons doucement dans des steppes jusqu'à Upis ("sources thermales" en quechua) où le campement nous attend. Pour ceux qu'un bain chaud tente les piscines thermales vous permettront de vous détendre de cette première après-midi de marche.

Repas et hébergement
Déjeuner: Campement
Dîner: Campement
Hébergement: Campement
Upis Ausangate
6h
Ausangatecocha

Jour 2Sous les glaciers suspendus

  • Après un solide petit déjeuner nous partons en direction de la face nord-ouest de l'Ausangate pour ensuite remonter des pentes herbeuses jusqu'aux sables glaciaires du Col Arapa à 4880 m (D+ 440 m). Cela nous permet de redescendre de 400 m de dénivelée sur la grande combe des Pukacocha (lacs rouges) qui sépare l'Ausangate du Rot'iy Orqo ("Sommet des Glaces" en quechua). Hatun Pukacocha et Huchuy Pukacocha ("petit" et "grand" lac Rouge) se trouvent sur le flanc ouest de l'Apu. Nous y faisons notre pause déjeuner à 4500 m d'altitude face aux glaciers.

  • La traversée de la combe nous permet de passer sur le flanc sud de l'Ausangate. Nous marchons sous les barres de séracs des glaciers suspendus jusqu'à arriver à une autre épaule de la montagne sacrée, cette fois sur le flanc sud, à 4870 m d'altitude. Nous passons un petit col et de là nous basculons sur une autre combe et descendons jusqu'à notre campement sur les rives de Ausangatecocha ("cocha" en quechua signifie "lac") à 4650 m.

  • Pendant notre journée de marche nous pourrons observer non seulement les glaciers de l'Ausangate mais si nous avons de la chance nous pourrons voir jouer les vizcachas ("chinchillas des Andes") dans les caos rocheux où généralement elles s'ébatent. La Vizcacha est un petit rongeur des Andes très vif. Mi marmotte, mi écureuil les vizcachas jouent en se poursuivant à une vitesse incroyable dans les chaos de rochers. On les voit souvent se dresser à notre approche, en alerte face à un danger potentiel.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Campement
Déjeuner: Campement
Dîner: Campement
Hébergement: Campement
Ausangatecocha
7h
Ticllacocha

Jour 3Col Palomani. Ticllacocha

  • Voilà certainement les plus belle journée de ce trek et aussi la plus longue. Depuis le lac de l'Ausangate près duquel nous avons passé la nuit la pente monte régulièrement, sous l'immense glacier de la face sud et dans un terrain sablonneux à peine peuplé d'une végétation rase d'altitude que viennent émailler de loin en loin quelques fleurs minuscules. L'arrivée au Palomaniccasa (Col du Palomani, "ccasa" veut dire "col" en quechua) nous permet de franchir les 5000 m. Le paysage qui s'ouvre soudain devant nos yeux nous dévoile les principaux sommets du massifs ainsi que les montagnes ocres, rouges,, vertes chargées de minéraux qui bordent la grande combe centrale de cette cordillère très particulière.

  • La redescente nous permet de nous perdre dans l'immensité d'un paysage parsemé de lacs morainiques colorés. Nous rejoignons la grande combe centrale ("quebrada" en espagnol) de l'Ausangate en empruntant un chemin détourné très peu emprunté qui nous permet de passer dans des lieux de commencement du monde. Notre équipe nous attend plus bas pour le déjeuner dans une belle "pampa" ("endroit plat" en quechua) à 4600 m d'altitude près des troupeaux d'alpagas.

  • Nous nous retrouvons dans la grande combe de l'envers de l'Ausangate, face au fameux Pico Tres qui en marque le fond. Nous marchons le long du rio au milieu de steppes d'herbes rases que broutent quelques alpagas et lamas, nonchalamment surveillés par des bergères qui passent le temps en filant la laine tout en marchant. Après une légère remontée nous arrivons à notre campement de Ticllacocha ("le lac de la montagne de couleurs" en quechua), à 4830 m, sous les pics ouest du Callangate, le "frère" de l'Ausangate. Il ne nous reste plus qu'à savourer le toujours excellent dîner préparé par notre équipe.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Campement
Déjeuner: Campement
Dîner: Campement
Hébergement: Campement
Ticllacocha
4h
Ccomercocha

Jour 4Col Ccampa et le "lac vert"

  • Nous sommes à pied d'oeuvre pour passer le Col Ccampa à 5050 m d'altitude. Depuis le col les sommet de chaque côté sont très impressionnants. ainsi que les glaciers et les pierriers arides qui marquent le monde de la haute altitude. Devant nous s'ouvre l'immensité des Andes et il est même possible de voir l'inclination de la courbe des Andes qui descend sur l'Amazonie. Par temps clair on peut aussi voir au loin les sommets qui surplombent la Vallée Sacrée des Incas, Sahuasiray, Chicón ou Salkantay. Vers la droite une petite cordillère glaciaire marque le début de la descente sur la grande forêt, celle du Sinakara où chaque année se déroule le plus grand pèlerinage indigène du continent, le Quoyllurrit'iy.

  • Nous descendons sous le regard bienveillant de l'Apu protecteur de la région, le patriarche Ausangate, vers une chapelet de lacs glaciaires qui s'échelonnent en escalier vers les communautés en contrebas. Notre but: Ccomercocha (le "lac vert" en quechua), un très beau lac depuis lequel la face nord est de l'Ausangate semble s'étirer en un pic solitaire à l'impressionnante verticalité. Notre équipe nous accueille au campement avec le goûter quotidien.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Campement
Déjeuner: Campement
Dîner: Campement
Hébergement: Campement
Ccomercocha
6h 30m
Singrenacocha

Jour 5Le lac des sirènes

  • Le petit col à 4800 m auquel nous montons depuis le lac ce matin se prolonge par une belle crête depuis laquelle l'Ausangate montre toute sa superbe, dominant toute la région de son imposante stature de patriarche aux cheveux blancs. La quebrada sur laquelle nous descendons (4380 m) est un des endroits les plus sauvages de la cordillère. Des "huallatas" (les oies sauvages des Andes) s'ébattent par couple en volant de concert au ras de flots des lacs, comme si elles ne faisaient qu'un. Elles vivent toute leur vie ensemble et lorsqu'une meure l'autre ne tarde pas à la rejoindre. Nous pique-niquons près de Armacocha sous les sommets du Callangate.

  • Depuis Armacocha (4550 m) nous continuons notre journée de trek en remontant en altitude sur un sentier caillouteux qui débouche sur le sommet d'une immense pente très régulière qui remonte depuis la vallée du rio Mapacho et le village de Tinki, point de départ des trek de l'Ausangate. Le col à 4730 m qui s'ouvre sur la crête nous dévoile le plus beau lac du sud péruvien, Singrenacocha, aux eaux turquoises glacées. Nous descendons les quelques 400 m de dénivelée qui nous séparent de notre campement au bord du lac pour retrouver notre équipe.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Campement
Déjeuner: Campement
Dîner: Campement
Hébergement: Campement
Singrenacocha
2h 30m
Mallma
3h 30m-140km

Jour 6Retour à Cusco

  • C'est la fin de notre trek et nous descendons dans la grande quebrada qui s'étire depuis le débouché du lac jusqu'à la route. Le sentier longe tranquillement cette immense combe sous les sommets du Qolque Cruz ("Croix d'Argent" en quechua) et du Callangate et nous avons le temps de quitter tranquillement le monde merveilleux que nous venons de traverser. Près de Mallmá, petit bourg de quelques maisons qui bordent l'Interocéanique Sud, nous retrouvons notre chauffeur. Une fois embarqué le matériel et nos bagages, nous faisons nos adieux aux muletiers en les remerciant. C'est la fin de notre aventure.

  • Nous retournons à Cusco en passant par le village duquel nous sommes entré dans le monde Ausangate, Tinki. Nous passons aussi à Ocongate, sorte de ville far-west d'altitude au pied de la montagne sacrée, où les éleveurs de bétails de la région se reconnaissent facilement à leur chapeau. C'est là que nous quittons notre ami Tomas et le reste de notre équipe. La route nous emmène de bourg en bourg, Kcauri, Ccatca, … jusqu'à Cusco où nous vous laissons à votre hôtel.

Repas et hébergement
Petit déjeuner: Campement
Déjeuner: Campement
durée 6 jours. Vol international non inclus.

à partir de 560€ (par personne)

Difficulté:4/5
Confort:2/5
Contacter directement votre agence locale

Bonjour

Je suis Verónika de "Espace Temps". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+51 902 748 859